« The LAST VATTED-MALT » de Compass Box, 2011, 53,7 %

Imprimer
Résumé:

Note confirmée: 96/100


Un magnifique chant du cygne (tourbé) pour le dernier « vatted-malt » de l’histoire du whisky ! (avant le remplacement de ce nom par « Blended-Malt »). Un assemblage parfaitement équilibré et faisant preuve de beaucoup de profondeur.


A magnificent Goodbye to the « Vatted-Malt » name, issued just before it was forbidden, replaced by « Blended-Malt ». A perfectly balanced proposal from Compass Box, with a peated & fruity profile, and quite some depth.
The_Last_Vatted_Malt_2011_53.7_MINI
Description du produit

« The LAST VATTED-MALT Â» (Edition unique, 2011), emb. COMPASS BOX, 53,7 %

 

 

Catégorie: BLENDED-MALT

 

 

 

the_last_vatted_malt_2011_53.7

 

 

Pays & Province: Royaume-Uni, Ecosse

RĂ©gion(s): Islay, Speyside

Version: De négoce (Compass Box)

Gamme: Edition limitée (Limited Edition) -1 ère et dernière…

Age: Non précisé (26 et 36 ans)

Date de distillation: Non précisée

Date de mise en bouteille: 2011

Millésime (Vintage): Non

Maturation: American Oak Hogshead & First Fill Sherry Butt

Affinage : Non

Remplissage: Non précisé

Nombre de Fûts : Non précisé

Nombre de bouteilles: 1323

A.B.V. (% d'alcool): 46 %

Filtration (type de): Non filtré à froid

Coloration (caramel ajouté): Non

Contenant (remarque): Tube

Contenant (volume): 70 cl

Indication de Prix: 225 € (PVC de lancement en France) Ă  davantage. 

A Noter :

Cette version a Ă©tĂ© conçue et rĂ©alisĂ©e par John Glaser pour commĂ©morer (avec regret) la disparition du droit de l’utilisation du terme « Vatted-Malt Â», qui a donc Ă©tĂ© interdit Ă  partir du 22 novembre 2011 Ă  minuit et remplacĂ© par le terme « Blended-Malt Â». John Glaser a donc embouteillĂ© symboliquement les dernières bouteilles de cet assemblage un peu avant minuit, le jour en question, sur les quais de la Tamise Ă  Londres, face Ă  « Big ben Â». Tout un symbole. Il s’agit d’un assemblage de 2 fĂ»ts: Un du single-malt GLENALLACHIE de 36 ans millĂ©simĂ© « 1974 Â» (First Fill Sherry Butt-pour 22 % de l’assemblage), et un du single-malt CAOL ILA de 26 ans millĂ©simĂ© « 1984 Â» (American Oak Hogshead-pour 78 % de l’assemblage). L’assemblage a donnĂ© 1323 bouteilles pour le monde, dont 480 pour l’Europe. Ce whisky est non filtrĂ© Ă  froid (« non chillfiltered Â»), non colorĂ© artificiellement (« non coloured Â»), et mis en bouteille au degrĂ© naturel brut de fut (« natural cask strength Â») Ă  53,7 %.

 

Résumé:

Note confirmée: 96/100

Un magnifique chant du cygne (tourbĂ©) pour le dernier « vatted-malt Â» de l’histoire du whisky ! (avant le remplacement de ce nom par « Blended-Malt Â»). Un assemblage parfaitement Ă©quilibrĂ© et faisant preuve de beaucoup de profondeur.

 A magnificent Goodbye to the « Vatted-Malt Â» name, issued just before it was forbidden, replaced by « Blended-Malt Â». A perfectly balanced proposal from Compass Box, with a peated & fruity profile, and quite some depth.

_________________________________________________________________________________________________________________________________________

Description:

Couleur : Vieil or, Ă  reflets ambrĂ©s.

Nez: Très dense, un peu poussiĂ©reux au dĂ©but, lĂ©gèrement soufrĂ©, mais très peu. Le fruitĂ© Ă©pouse parfaitement le tourbĂ©, et c’est superbe. Bien sĂ»r, en termes de rapport de proportions (d'autant plus qu'il est majoritaire en quantitĂ©) c’est le CAOL ILA qui domine, mais pas totalement, grâce au choix d’un vieux Speyside Ă©levĂ© en fĂ»ts de Sherry de premier remplissage, d’un single-malt plutĂ´t rarement embouteillĂ© en tant que tel, j’ai nommĂ© GLENALLACHIE. Il rappelle certains affinages très rĂ©ussis de CAOL ILA de ces dernières annĂ©es, comme un CAOL ILA de 22 ans d’âge affinĂ© en fĂ»ts de Grenache rouge par la maison de nĂ©goce Murray McDAVID (en 2009 je crois ?), mais en plus profond, de par l’ajout d’un autre malt, plus âgĂ© et dotĂ© de beaucoup de personnalitĂ©. Le fondu des arĂ´mes est remarquable, et la qualitĂ© de l’assemblage est perceptible dès le premier nez. Petite note lĂ©gèrement fermière en finale.

Bouche: Splendide, d’abord ronde et gourmande, sur les fruits, puis intense, sur les Ă©pices, avant de revenir Ă  quelque chose de simplement un peu rĂ©chauffant. Notes de tourbe grasse, d’herbes sèches, de foin, de miel toutes fleurs, de cuir aussi, une pointe d’anis, puis une lĂ©gère note fermière qui prend peu Ă  peu plus d’ampleur. Etroitement mĂŞlĂ©es aux notes tourbĂ©es (tourbe accompagnĂ©e de notes fumĂ©es lĂ©gèrement cendrĂ©es), des notes de fruits rouges et de fruits secs, comme un cake aux fruits confits liquide, et une longue et dĂ©licate finale sur la fumĂ©e, les fruits, la cendre et un rien de mĂ©dicinal. L’on sent bien que l’on a affaire Ă  un assemblage de vieux fĂ»ts et qu’ils ont Ă©tĂ© vraisemblablement mis Ă  marier un certain temps avant embouteillage. Beaucoup de charme, au-delĂ  de la puissance et de l’expressivitĂ©, et beaucoup de fondu. Un whisky d’assembleur, qui sait qu’un plus un peut faire trois !

Tenue Ă  la dilution: Assez belle et intĂ©ressante, mais ne pas ajouter trop d’eau. L’eau apporte un peu de douceur et moins de fumĂ©e, mais davantage de tourbe grasse et d’anis. Quelle harmonie !

Conclusion: Un magnifique chant du cygne pour le dernier « vatted-malt Â» de l’histoire du whisky ! Un assemblage parfaitement Ă©quilibrĂ© et faisant preuve de beaucoup de profondeur. Bien jouĂ©, John ! On en voudrait d’autres comme cela Ă  l’avenir.

-Dégusté sur sample et lors d'un salon ...merci à Mathieu & Chris (2012)

Derniers Articles

Free visitor tracking, live stats, counter, conversions for Joomla, Wordpress, Drupal, Magento and Prestashop