BUNNAHABHAIN

BUNNAHABHAIN

 

Catégorie : Distillerie de MALT

 

Bunnahabhain_distillery

Pays & Province :

Royaume-Uni, Ecosse

RĂ©gion :

Islay

Statut :

En Activité

Date de Création :

1881

Nombre d'alambics :

2 (2 Wash Stills, 2 Spirit Stills)

Production Annuelle :

2,5 Millions de Litres

Adresse Postale :

Port Askaig, Isle of ISLAY, Argyll, PA46 7RP

________________________________________________________________________________________________________________________

Description :

La distillerie BUNNAHABHAIN fut fondée en 1881 par la société Islay Distillers Company Ltd (menée par les frères William & James Greenless), alliée à la société Robertson & Baxter (projet mené ici par William Robertson), mais la production ne sera effective qu’en 1883, et son éloignement des moyens de transports et port déjà construits sur l’île (BUNNAHABHAIN est en effet tout au nord-est de l’île), de coûteux et lourds moyens furent mis en œuvre pour construire non seulement la distillerie mais aussi une route et un port (Port Askaig, qui dessert également la distillerie la plus proche, CAOL ILA), des aménagements comprenant une salle de classe et d’étude, des appartements, etc… La distillerie est construite non loin de la rivière Margadale, réputée pour son eau pure, et c’est elle qui donne son nom à la distillerie, nom qui en gaélique écossais signifie A l’embouchure de la rivière. La société Islay Distillers Company Ltd fusionnera en 1887 avec W. Grant & Co au sein de ce qui deviendra la Highland Distilleries Co Ltd. La distillerie est fermée en 1930, puis sera ré-ouverte en 1937. C’est en 1963 que des travaux sont entrepris pour ajouter une paire d’alambics à celle déjà existante. Ce n’est que vers la fin des années 1970 que le distillat est vendu en tant que single-malt (le fameux 12 ans d’âge avec la représentation sur la bouteille d’un vieux capitaine vieux et barbu qui surveille l’horizon depuis la barre…image rajeunie vers 2010 lorsque la distillerie changera le titrage et le type de filtration de toute la gamme régulière). Auparavant en effet, le distillat ne servait qu’à alimenter des blended-whiskies comme le Black Bottle, le Cutty Sark, le Famous Grouse, le J& B ou encore le Scottish Leader.

La distillerie fermera à nouveau ses portes en 1982, victime elle aussi de cette période de surproduction et de capitalisation sur le stock (un peu comme pour Port Ellen), mais elle ouvrira à nouveau dès 1984, date à laquelle un 21 ans d’âge est présenté, afin de commémorer le 100 ème anniversaire de la distillerie. Le puissant groupe Edrington (déjà propriétaire de plusieurs distilleries prestigieuses comme The MACALLAN ou HIGHLAND PARK) rachète Highland distilleries Co Ltd en 1999, mais met la distillerie en sommeil partiel, n’autorisant la distillerie à produire du whisky que quelques semaines par an. Durant l’Islay Whisky Festival de 2001 cependant, la distillerie présentera un 35 ans d’âge millésimé 1965, une édition limitée. Elle fera de même l’année suivante, avec un millésime 1966 cette fois (élevé uniquement en fût de sherry), mais aussi une édition devenue très réputée, la Auld Acquaintance millésimée 1968. En 2003 la société Edrington vend la distillerie ainsi que la marque de blended-whiskies associée Black Bottle au groupe Burn-Stewart distillers pour 10 millions de livres. Elle présentera également un 40 ans d’âge distillé en 1963. La première édition tourbée (bien avant la Toiteach actuelle) date de 2004, elle se nommait Moine et c’était un single-malt très jeune (6 ans d’âge). A souligner, la qualité régulièrement élevée de mises en bouteille de négoce de vieux BUNNAHABHAIN (plus particulièrement des années 1960), chez plusieurs embouteilleurs, que ce soit Adelphi, Berry bros & Rudd, Blackadder, Douglas Laing, Signatory Vintage (par ex. le millésime 1980 dans sa mythique gamme The Prestonfield), The Nectar ou The Whisky Agency. Une de ces versions (un millésime 1968 de chez Adelphi) est déjà analysée ici par votre serviteur (voir lien en bas de page).

LA GAMME REGULIERE :

La gamme régulière comporte un 12 ans d’âge, créé vers la fin des années 1970, puis un 18 ans d’âge, un 25 ans d’âge, ainsi que depuis 2008 une version sans compte d’âge mais assez tourbée, ce qui n’était pas le cas des autres éditions jusqu’ici et ne l’est toujours pas pour les versions précédemment citées (du moins le taux de tourbe est plutôt faible). Le 12 ans d’âge est plutôt léger, fin, très fondu, avec ce subtil mélange de fûts de Bourbon & de Sherry qui caractérise le style (jeune) maison, le distillat donnant toute sa mesure que dans les versions de plus de 20 ans à mon avis (enfin jusqu’à preuve du contraire). A signaler: le pourcentage de fûts de sherry augmente avec le compte d’âge (ainsi le 12 ans d’âge ne comporte que 20 % de fûts de sherry, alors que pour le 25 ans il est de 90 %, mais le nombre de remplissages n’est pas précisé). Le 18 ans a plus de personnalité, mais il a beaucoup changé au fil des années. Toute la gamme a été relookée vers 2010 et le titrage, auparavant réduit à 40 ou 43 %, est passé systématiquement à 46,3 % et la filtration à froid a été abandonnée, de même que l’ajout de caramel, pour autant, les bouteilles demeurent toujours quasi-opaques. Un 40 ans d’âge a été présenté la première fois en 2003, mais l’édition régulière actuelle (que j’ai eu la chance de déguster cette année) date de 2012. On peut lui ajouter éventuellement une édition limitée, certes, mais assez large et très disponible car réservée à certains marchés, dont la France, lancée en 2007. Il s’agit de la version tourbée actuelle, nommée Toiteach (qui signifie tout simplement fumé en gaélique écossais), une version très jeune.

LES EDITIONS LIMITEES et/ou RESERVEES AU MARCHE HORS-TAXE :

Parmi les éditions limitées, signalons une version de 14 ans d’âge élevée en fûts de Sherry Pedro-Ximenez lancée en 2006 pour le fameux festival d’Islay nommé Feis Isle (761 bouteilles). Je serais curieux de la déguster ! Par contre j’ai eu la chance de goûter en 2009 une jolie version quelque peu atypique également, un 16 ans d’âge affiné en fûts de Manzanilla Sherry (Manzanilla Sherry Wood Finish) embouteillée au degré naturel (53,2 %) et sans filtration à froid ayant donné 3792 bouteilles. Hormis le  Toiteach, jeune version tourbée évoquée plus haut, une autre version encore plus tourbée a fait son apparition pour le marché hors taxe, le Cruach-Mhona (un assemblage de jeune whisky vieilli en fûts de Bourbon avec des fûts d’environ 20 ans d’âge vieillis en fûts de Sherry). D’autres versions mirent en œuvre d’autres types de maturation ou affinage (fûts de Cognac, de Porto, Amontillado Sherry, etc…), et en 2008 une version nommée Darach ur (qui signifie Chêne neuf) a été élevée uniquement en fûts neufs d’origine américaine.

LES VERSIONS DE NEGOCE:

BUNNAHABHAIN est richement représenté par les maisons de négoce, que ce soit en nombre de sorties de mises en bouteille jeunes ou âgés et en qualité, souvent. Que ce soit chez ADELPHI (voir ma note de dégustation du "1968"), chez BERRY BROS & RUDD, chez BLACKADDER, DEWAR RATTRAY, DOUGLAS LAING, DUNCAN TAYLOR, GORDON & MacPHAIL, JACK WIEBER'S WHISKY WORLD, MALTS OF SCOTLAND, MURRAY McDAVID, SIGNATORY VINTAGE, THE NECTAR (dont un superbe 1975-2011), THE SINGLE-MALTS OF SCOTLAND (T.W.E.), THE WHISKY AGENCY, WHISKY FASSLE, ou encore (entre autres) WILSON & MORGAN, il est certain que vous trouverez votre bonheur et à prix plus raisonnable (en général) que les versions officielles (ceci est surtout valable pour les 18 ans d'âge et plus).

Derniers Articles

Free visitor tracking, live stats, counter, conversions for Joomla, Wordpress, Drupal, Magento and Prestashop