MACKMYRA

MACKMYRA

 

(MACKMYRA Svensk Whisky AB)

 

Catégorie :

Distillerie de Malt

 

mackmyra_vue1_ext_hiver

La distillerie MACKMYRA en hiver, face principale (Photo © Mackmyra distillery)

 

Pays :

Suède

RĂ©gion:

Gästrikland, comté de Gävleborg

Statut:

Active

Date de Création:

1999-2002: Premier lieu: Valbo, près de Stockholm

2010 : Nouvelle distillerie à gravitation, à Gävle, à 20 km environ de la première.

Nombre d'alambics:

2 (1 alambic de Wash de capacité de 8000 litres, 1 de Spirit de 6000 litres) pour la première distillerie.

Production Annuelle:

1,2 Millions de litres d'alcool pur par an (objectif à moyen terme des deux distilleries), 200 000 litres en 2009, et de 600 000 litres en 2011. Un autre chiffre, sous réserve, celui-là, l'on parle de 600 000 bouteilles produites en 2013. L'objectif de la distillerie (avec ses deux sites) à plus long terme est d'arriver à 2,4 millions de litres par an.

Adresse Postale:

MACKMYRA Svensk Whisky AB, Bruksgatan 4, 818 32 Valbo, SWEDEN

A Noter :

La distillerie porte-drapeau du whisky suédois, qui propose de nombreuses versions depuis 2006, est comme les autres distilleries suédoises, tributaire pour la vente en local (en Suède) des points de vente officiels d’alcool (un peu comme comme pour le Canada avec la LCBO) nommés Systembolaget, seules boutiques (en dehors des lieux de restauration, bars ou hôtels) ou l’alcool peut être vendu.

*Site web : www.mackmyra.se

_____________________________________________________________________________________________________________________________

Description :

C’est la plus ancienne distillerie de whisky de Suède. La distillerie MACKMYRA (dont le nom signifie littéralement "moustique des marais") a été fondée en 1999, mais son histoire est peu commune. En effet, sa conception a mûri entre 1998 et 2002 grâce à la ténacité de 8 étudiants à l’Université technique royale de Stockholm, qui vont étudier scientifiquement et à eux seuls tous les paramètres de production de whisky (depuis le choix de l’orge jusqu’au choix du fût) avant de la commencer réellement en 2002, après réhabilitation d’un ancien lieu artisanal puis industriel. La distillerie, située dans le village de Mackmyra, va également utiliser le système de vente en primeur (qui fonctionne bien dans les petites distilleries écossaises comme KILCHOMAN ou bien avant chez SPRINGBANK, mais aussi en France avec par exemple GLANN AR MOR) pour pouvoir tenir durant les premières années de production.

Elle utilise en revanche pour cela de tous petits fûts pour ce faire (fûts de 30 litres), ce qui d’un côté est plus attractif financièrement pour les clients, mais d’un autre côté accentue le contact entre le bois et le distillat, ce qui n’est pas sans risque d’excès de bois. D’où une sélection de fûts sévère à faire… Mais elle utilise également des fûts de Sherry, et bien sûr aussi de nombreux fûts de chêne américains ayant contenu du Bourbon (distillerie non précisée), ou du Tennessee whiskey (JACK DANIELS en l'occurence). Par ailleurs, une partie de la production est tourbée, mais elle l’est par utilisation d’ingrédients locaux (tourbe des marais, fumigation de baies & branches de genièvrier).

Les fûts sont stockés dans différents lieux, le principal étant dans une ancienne mine réhabilitée, nommée «Bodäs Mine », située près de la distillerie, ou près de 13000 fûts sont stockés à 50 mètres de profondeur, puis d’autres chais sont disséminés dans des chais sur l’archipel d’îles près de Stockholm, et notamment sur la petite île de Stora Fjäderholmen, mais aussi dans la ville de Smögen (qui est aussi le nom d’une autre distillerie suédoise), et dans le château de Häckeberga, au Sud du pays, ainsi qu'à Malmö.

C’est en 2010 que forte de son succès (les éditions limitées se sont très bien vendues jusqu’ici), ses propriétaires décident de créer une nouvelle distillerie, qui s’ajoutera à l’autre, puis la remplacera à terme, et sera construite à une dizaine de kilomètres, au sein d'un vaste complexe incluant un centre d'accueil et de logement des visiteurs, un golf et de nouveaux chais. Elle est mise en fonction en 2012. Son concept est novateur, il s’agit d’un bâtiment ultra-moderne qui utilise la gravité dans l’essentiel du processus de fabrication, afin d’en limiter le coût énergétique et écologique. Pour les "Gravity Casks", l'on a utilisé des douelles de chêne américain et des têtes (hauts/bas) en chêne suédois ("Red Oak heads"). Les fûts de 30 litres ne supportent pas la même durée de vieillissement que ceux de 100 litres. 5 ans maximum pour les fûts de 30 litres (cela leur fait un effet de vieillissement de 15 ans d’âge d’après Andreas Willman, un des «brand ambassadors » de la distillerie) sinon le whisky devient trop boisé, mais pas de limite pour les fûts de 100 litres. Les baies & branches de genièvre sont ajoutées à la tourbe pour donner une note fumée particulière et locale.

Bien entendu, il y a aussi un objectif économique, qui est de doubler la capacité de production. L’orge part du dernier étage et est transformée en distillat (tirant environ 67 % d'alcool par volume) en descendant au fur et à mesure (il y a 7 étages) du procédé, ce qui fait économiser environ 40 à 50 % d’énergie. Deux personnes suffisent en théorie pour la faire fonctionner. Par ailleurs, elle est, un peu comme BRUICHLADDICH ou BOWMORE en Ecosse, économe et partie prenante du recyclage tant de l’eau chaude que les déchets. La nouvelle distillerie n’est qu’un aspect de l’ambitieux projet de MACKMYRA puisque celle-ci à construit non loin un village, censé être non seulement un centre d’accueil et de restauration de ses visiteurs, mais aussi un lieu touristique au cœur des nouveaux chais et autres bâtiments à venir.

En outre, une partie de ses fûts est stockée dans une mine modernisée, ou il fait environ 10 ° en permanence, évoquant un improbable bunker. Autre particularité, MACKMYRA a pour maître de chais une femme, Angela D’Orazio (oui, elle est d’origine italienne !), une femme passionnée et qui n’échangerait ce poste pour aucun autre. La distillerie emploie 50 personnes. Soulignons également l’énorme travail accompli par l’équipe d’ambassadeurs de la distillerie, à commencer par la personne que l’on connaît le mieux en France, notamment grâce à ses apparitions chaque année dans le cadre du Salon « Whisky Live » de Paris, j’ai nommé Lisa Collins.

LA GAMME :

La distillerie propose au départ une gamme numérotée nommée "PRELUDIUM " (le premier est proposé en 2006, le dernier en 2007) en version brut de fût et élevée en fûts de 100 litres, puis lui succèdera ensuite une gamme nommée "SPECIAL", qui elle sera parfois réduite. Cette gamme, dont la dixième et dernière édition nommée "KAFFEGÖK" (car affinée en fûts ayant contenu des grains de café torréfiés) est sortie en 2013. Elle est réduite à 46,1 % et a été primée par l’I.W.S.C. la même année. D’autres whiskies, avec une nouvelle approche, serons commercialisés, mais aussi, en référence permanente, une "FIRST EDITION", de conception entièrement locale, en 2008, sur laquelle nous reviendrons.

Par ailleurs, la distillerie travaille à partir de fûts usagés américains (Bourbon & Tennessee whiskey) et propose depuis 2007 également des versions tourbées (légèrement), plus récemment des versions élevées dans des fûts ayant contenu du Sherry, mais aussi des fûts de chêne neuf suédois, ou affinées dans des fûts ayant contenu des eaux de vie de genièvre ou d’autres plantes et épices. La distillerie propose également en 2008 sa première version permanente d’entrée de gamme nommée "BRUKS WHISKY" (sous-titrée "The Swedish whisky") qui fut commercialisée en Suède en 2008, mais ne sera distribuée internationalement qu’en 2010 et en France qu’en 2012. Autre édition permanente, le "SVENSK ROK" (sous-titrée "Swedish smoke", 50 cl, 46,1 %), une édition tourbée, sort en septembre 2013, ainsi qu’une liqueur de whisky aromatisée au miel nommé "BEE" (Liqueur of whisky and Honey). La distillerie commercialise également depuis 2013 le "VIT HUND" (du distillat pur, ou "White Dog"), un spiritueux très fruité réduit à 46,1 %.

LES EDITIONS LIMITEES :

La distillerie propose de nombreuses éditions limitées, dont une des premières fut "PRIVUS" (en 2007) et évidemment le "RESERVE", le nom de la version élevée en fûts de 30 litres et qui s’achète au fût, au choix parmi 4 variétés de fûts ou d’élevage (voir sur le site*), mais aussi, parfois, en bouteilles de 50 cl, à l’unité. Par ailleurs, le maître-assembleur Angela d’Orazio a sélectionné ces dernières années de nombreux fûts en small batches ("petits lots" = petit nombre de fûts) ou en single-casks (fûts uniques) des whiskies de maturation variée. Ces éditions sont trop nombreuses pour être toutes citées ici, mais signalons par exemple la série des "MOMENT", pourvues d’un conditionnement plus luxueux et original (les bouteilles sont notamment cerclées de métal), au nombre de 8 sauf erreur pour le moment, dont par exemple le "MOMENT SOLSKEN" ("Solsken" pour rayon de soleil", affiné en fûts de Sherry, titrant 52,6 %, primé en 2012 à l’I.W.S.C.), ou encore le "MOMENT BARNSTEN" sorti en décembre 2013 ("Barnsten" pour "ambre", pour affiné en fûts ayant contenu du vin de Bordeaux, mais aussi des fûts ayant contenu des fruits rouges, titrant 49,8 %-1500 bouteilles). Signalons également deux éditions limitées en vente en France sorties l’an dernier, la première "MIDVINTER" ("Midvinter" pour "milieu de l’hiver", affiné en fûts ayant contenu du Sherry, et du vin de Bordeaux aromatisé aux épices-il est sorti en Octobre 2013 et titre 46,1 %) et la seconde, "MIDNATTSSOL" ("Midnattsso" pour "soleil de minuit", maturé en fûts ayant contenu du Bourbon pour 75 % et du Sherry pour 25 % (des fûts de 128 litres), puis affiné en fûts de vin de bouleau durant 3 à 4 mois, et titrant 46,1 %, sorti en Novembre/Décembre 2013). Une nouveauté, "ISKRISTALL", dans cette nouvelle gamme en édition limitée au titrage de 46,1 %, vient enrichir celle-ci en 2015, et cette fois il s'agit d'un élevage en fûts ayant contenu du Bourbon puis affiné en fûts de Sherry de type Perdo Ximenez pour une durée de quatre mois.

 

Derniers Articles

Free visitor tracking, live stats, counter, conversions for Joomla, Wordpress, Drupal, Magento and Prestashop