OLD PULTENEY

OLD PULTENEY

Catégorie: Distillerie de MALT

old_pulteney_spirit_still_o.k.pic_cp

Photo, courtesy of Olivier K.

Pays & Province:

Royaume-Uni, Ecosse

RĂ©gion:

Highlands du Nord

Statut:

En Activité

Date de Création:

1826

Nombre d'alambics:

2 (1 Wash Still, 1 Spirit Still)

Production Annuelle :

1,4 Million de Litres, mais capacité jusqu’à 1,8 Millions de litres

Adresse postale:

OLD PULTENEY Distillery, Huddart St Wick, Caithness, KW1 5BA

Site internet:

www.oldpulteney.com

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Description:

Cette célèbre distillerie fût fondée en 1826 par James HENDERSON, dans la ville portuaire de Wick, dans les Highlands du Nord, et doit son nom à Sir William Johnstone PULTENEY, ce qui est rare pour une distillerie. C’est, si l’on excepte les distilleries des îles Orcades (Orkney Islands) et Shetlands, la distillerie la plus septentrionale d’Ecosse. En tout cas elle l’était jusqu’en 2013, date ou la distillerie WOLFBURN fut créée (ou plutôt recréée à 350 m de celle fondée en 1821) dans la ville de Thurso, à environ 30 km au Nord-Ouest de Wick. La distillerie à vu son destin lié celui des pêcheurs de harengs, le personnel de la distillerie étant à l’origine principalement constitué de pêcheurs (près de 7000 personnes travaillaient dans un millier de bateaux à chaque saison de pêche au XIX ème siècle: Wick était le principal port d’Europe pour la pêche aux harengs), comme à la distillerie CLYNELISH par exemple. A noter, la ville de Wick fut une des 57 villes d’Ecosse sous prohibition, depuis 1922 jusqu’à la deuxième guerre mondiale, poussant la distillerie à fermer en 1930 (les ventes locales étant devenus insuffisantes). La distillerie ne put rouvrir qu’en 1947 et la production reprendre qu’en 1951, sous la houlette de Robert CUMMING. La distillerie, construite par le célèbre ingénieur Thomas Telford en 1826, est équipée d’une cuve de brassage de type semi-lauter (un procédé particulier de séparation du wort et des résidus de grain en 3 étapes, pour faire court) en acier inoxydable, de six cuves de fermentation (dont 5 en acier corten), de condenseurs en cuivre en spirale (worm tubs) et de deux alambics.

La particularité principale de la distillerie est l’absence de col de cygne de son alambic de wash, dont la forme est tronquée par rapport à celle des alambics habituels, c'est-à-dire qu’un autre tuyau repart perpendiculairement au premier (la légende raconte qu’ayant commencé à installer l’alambic, le directeur s’aperçut alors qu’il était trop grand pour la salle des alambics et décida alors de couper son sommet et faire une dérivation horizontale). La distillerie a été entièrement rénovée en 1959. Elle a connu de nombreux propriétaires, dont Hiram Walker & sons, en 1958, Allied Breweries (futur Allied Domecq) en 1961, puis c’est au tour en 1995 du groupe écossais INVERHOUSE Distillers (qui possède également les distilleries écossaises KNOCKDHU, BALBLAIR, BALMENACH, SPEYBURN), qui est lui-même depuis 2006 la propriété du groupe international Thaï Beverages plc. La distillerie a été surnommée la Manzanilla du Nord, allusion à l’usage de Sherry Fino et au style salé, un peu acide du distillat d’OLD PULTENEY. Lui aussi tributaire de l’influence du climat océanien, ce Sherry est produit uniquement à Sanlucar de Barrameda, au Nord-ouest de la province de Cadix, en Andalousie, en Espagne. La forme de la bouteille a été conçue pour rappeler celle de l’alambic, notamment avec la partie sphérique vers la base de celui-ci, assez caractéristique. Une grande partie de la production (qui est d’un million de litres par an, mais il en reste peu pour les single-malts) alimente les nombreux blended whiskies du groupe qui ne sont pas disponibles en France, comme HANKEY BANNISTER, INVERHOUSE, MacARTHUR ou PINWHINNIE ROYAL, mais aussi le blended whisky BALLANTINE’S du groupe Pernod-Ricard.

LA GAMME OFFICIELLE REGULIERE:

La gamme comporte encore aujourd’hui un 12 ans d’âge, titrant 40 %, entièrement élevé en fûts ayant contenu du Bourbon, qui fut lancé en 1997. La forme de la bouteille évoque, comme nulle autre, la forme des alambics de la distillerie, et comporte une gravure illustrant un bateau de pêche, allusion au passé maritime et piscicole de la distillerie. Elle comporte également un 17 ans d’âge, qui, contrairement au 12 ans d’âge, est non coloré et non filtré à froid et est réduit à 46 %. Il s’agit d’un assemblage de fûts ayant contenu du Bourbon et de fûts de Sherry ayant contenu du Sherry de type Oloroso. Dans les lots des années 2005-2006, d’après Nial McKINLAY, le maître-distillateur (à cette époque au moins rencontré lors d’un salon à Paris), cette version, tout comme le contemporain 15 ans d’âge brut de fût millésimé 1991, comportait également une part de fûts plus âgés (du 21 ans d’âge, voire davantage). La gamme comporte également un 21 ans d’âge, vieilli en partie en fûts ayant contenu du Bourbon et en fûts de Sherry ayant contenu du Sherry de type Fino (mais aux fûts également d’origine américaine). Tout comme le 17 ans, il est non coloré et non filtré à froid et est réduit à 46 %.

LES EDITIONS OFFICIELLES LIMITEES:

OLD PULTENEY n’a jamais été avare en éditions limitées, mais avouons que jusqu’en 2010, elles ne se bousculaient pas au portillon. Oui, auparavant, pas beaucoup de choix hormis une version brut de fût à embouteiller soi-même à la distillerie, quelques single-casks vendus essentiellement sur place (dont un 20 ans d’âge Sherry cask embouteillé à 58,4 % en 2003) ou des small batches comme les 2 mises en bouteille de 23 ans d’âge (une en fûts de Bourbon, l’autre en fûts de Sherry, réduites à 43 %). Il faut signaler cependant un excellent 15 ans d’âge millésimé 1991 réservé au marché français (une commande du distributeur de l’époque, la maison Dugas-oui, depuis environ 2013, c’est La Maison du Whisky qui est devenu son distributeur pour la France). Cette excellente version mise en bouteille en 2006 a été lancée en 2007. Elle est issue d’un petit lot (small batch) de 2500 bouteilles environ a été élevée en fûts ayant contenu du Bourbon & du Sherry (information à confirmer). Elle comporte quelques fûts plus âgés (17 et 21 ans d’âge) & est non filtrée à froid, non colorée, et embouteillée au degré naturel de 54,9 %.

Les OLD PULTENEY avec compte d’âge ne se limitent pas aux moins de 30 ans d’âge, mais évidemment, en avançant en âge, se transforment nécessairement en éditions limitées, avec depuis 2014 un 35 ans d’âge, un assemblage de fûts ayant contenu du Bourbon comme du Sherry titrant 42,5 % (dont j’ai déjà parlé sur le site à l’occasion du Whisky Live Paris 2014), qui remplace le 30 ans d’âge (vieilli en fûts américains, titrant 53 %). En 2012 la gamme est complétée par un 40 ans d’âge, assemblage de 3 fûts ayant contenu du Sherry et d’un seul fût ayant contenu du Bourbon. Cette version embouteillée au degré naturel (elle titre 52,3 %) est vendue dans un luxueux coffret en bois laqué noir, dans un flacon opaque noir avec à la base un haut-relief évoquant les embruns léchant les rochers ou bien (on dirait plutôt) une hypothétique pieuvre s’accrochant à la bouteille. Son prix a 4 chiffres. En 2011 sort une version de 35 cl nommée Row to the Pole (ex-American & Spanish Sherry casks), réduite à 40 %, commémorant la première course à la rame à destination du pôle Nord organisée cette année là et en hommage à son vainqueur Jock Wishart & ses 5 colistiers. Les choses s’accélèrent surtout après 2012 avec la sortie de plusieurs éditions limitées sans compte d’âge liées à l’univers maritime, assorties de noms de bateaux de pêche au hareng, d’événements ou de noms de phares de la région: La première fût la WK499 Isabella Fortuna (d’un litre, un brut de fut à 52 %) en 2010, puis la WK209 Good Hope (d’un litre, réduite à 46 %) en 2011, enfin la WK2017 Spectrum (d’un litre, réduite à 46 %) en 2012. Ces versions réservées au marché hors taxe d’aéroport (ou Global Travel Retail) furent remplacées en 2013 par trois autres (également en un litre et 46 %) en hommage aux phares de la région: Dunnet Head (ex-Bourbon & ex-Sherry casks), Noss Head (ex-Bourbon American Oak casks), Duncansby Head (ex-Bourbon & ex-Sherry casks), Pentland Skerries (ex-Spanish Sherry casks).

En 2013, sort Flotilla, une version millésimée 2000 commandée par La Maison du Whisky et rendant hommage à la manifestation Tonnerres de Brest (au cours de laquelle la distillerie OLD PULTENEY lancera cette version à bord du voilier Etoile Molène), issue de fûts ayant contenu du Bourbon, une version non filtrée à froid et titrant 46,4 %. En 2014, le Flotilla 2004 lui succède, sur le même principe, titrant 46 %. A ses versions s’ajoutent cette même année d’autres versions sans compte d’âge, les Navigator (ex-Spanish & American Oak, 46 %) & Clipper (Commemorative Race) (ex-Bourbon & ex-Sherry casks, 46 %-16200 bouteilles), directement liées au clipper qui porte les couleurs de la distillerie et est engagé dans des compétitions internationales. Enfin, parmi les autres versions sorties, signalons enfin une curiosité, en 2013, la seule version contemporaine (à ma connaissance) légèrement tourbée, un millésime 1990 âgé de 23 ans, issue d’un assemblage de fûts de Bourbon et de Sherry, avec utilisation de fûts ayant contenu un single-malt de l’île d’Islay, LAPHROAIG, en l’occurrence. Le titrage est de 46 %.

LES EDITIONS DE NEGOCE :

OLD PULTENEY est une distillerie qui n’est pas très souvent représentée chez les négociants, c’est le moins qu’on puisse dire. Toutefois, l’on peut trouver de temps à autre des mises en bouteille, soit anciennes, soit récentes (certes bien moins nombreuses), chez DOUGLAS LAING, DUNCAN TAYLOR, GORDON & MACPHAIL, JACK WIEBER'S WHISKY WORLD, MALTS OF SCOTLAND, SIGNATORY VINTAGE, S.M.W.S., WILSON & MORGAN, etc… J’avoue en avoir dégusté peu. C’est sans doute au grand négociant GORDON & MACPHAIL que l’on doit d’avoir fait découvrir au public français, hors des versions officielles, cette jolie distillerie à travers un assez bon 15 ans d’âge en 2006/2007 (réduit à 40 %), facilement disponible, succédant 20 ans après à un 8 ans d’âge, et, pour les plus chanceux, un remarquable millésime 1969, d’environ 30 ans et titrant 43 % (dégusté en 2007, je l’ai noté 93/100). Enfin, parmi les mises en bouteille disponibles il y a quelques années en France (et probablement encore), signalons deux versions mises en bouteille par le négociant Jean Boyer, l’une sous le nom de PULTENEY, un 8 ans d’âge sorti en 2007 dans la gamme Best casks of Scotland (non filtré à froid, non coloré, à 40 %), puis un 10 ans d’âge (millésime 1998, mis en bouteille en 2008), dans la gamme Le Puits à Whisky, réduit à 43 %.

NOTES DE DEGUSTATION A VENIR. Vous en trouverez également quelques brèves en fin de sujet publiées sur le site dans le cadre du compte-rendu du Whisky Live Paris 2014 ou j’avais pu déguster 4 versions différentes d’OLD PULTENEY: WHISKY LIVE PARIS 2014 (REPORT)

Derniers Articles

Free visitor tracking, live stats, counter, conversions for Joomla, Wordpress, Drupal, Magento and Prestashop