KORNOG version Pedro Ximenez Sherry, Single-Cask, 2014, 46 %

Imprimer
Note chiffrée confirmée : 86/100 (confirmed rating)
Kornog_PX_Sherry_Cask_2014_46_MINI4
Description du produit

KORNOG  (Distillerie Glann Ar mor), version « Pedro Ximenez Sherry », Single-Cask, 2014, sortie 2015, 46 %

 

Catégorie : SINGLE-MALT

 

 

kornog_px_sherry_cask_2014_46

 

 

Pays:                           France

Région:                        Bretagne

Version:                       Officielle

Age:                             Non précisé (+3 ans -mais probablement pas + de 5 ans)

Date de distillation:        Non précisée

Date de mise en bouteille: 2015

Millésime (Vintage):       Non, mais daté 2014

Maturation:                   Fût unique de Sherry de type Pedro Ximenez

Affinage :                      Non

Remplissage:                Premier remplissage

Nombre de Fûts :          1 seul fût

Numéro(s) de Fût(s):     Non précisé

Nombre de bouteilles:    Non précisé (867 bouteilles ?)

A.B.V. (% d'alcool):       46 %

Filtration (type de) :      Non filtré à froid

Coloration (caramel ajouté): Non

Contenant (remarque):  Etui carton

Contenant (volume):      70 cl

Fourchette de Prix:        70 € environ (disponible plutôt en vente directe auprès de la distillerie)

A Noter :

Il s’agit du premier embouteillage élevé en un fût de SHERRY de premier remplissage de type « Pedro Ximenez » (souvent résumé aux initiales « P.X. ») pour la distillerie GLANN AR MOR, mis en bouteille entre la fin d’année 2014 et le début de l’année 2015, presque en même temps qu’une première mise en bouteille en fût de SHERRY, cette fois de type Oloroso. Le SHERRY de type Pedro Ximenez est probablement le plus riche et concentré en sucre des SHERRY (de 300 à 500 g de sucre par litre !) et il titre entre 17 et 18 % environ. Le SHERRY (ou rappelons le « Xérès », en français) est un vin mûté, fortifié par l’ajout d’eau-de-vie et développant un voile de levures nommé « flor »), à caractère liquoreux, avec une forte note oxydative, de fruits mûrs, de pruneaux, de fruits secs (raisins secs en tête), de mélasse, voire d’olives noires, bref, plutôt un vin très dense, pas toujours facile à boire, plutôt pour accompagner les desserts qu’à boire en apéritif. Il semble qu’il s’agisse d’une maturation intégrale, à ce qu’annonce en tout cas la distillerie, mais le caractère du distillat est tellement présent qu’il contrecarre quelque peu l’influence du SHERRY à mon avis (voir les notes de dégustation ci-dessous). Taux de tourbe annoncé par la distillerie : 30 à 35 ppm (phénols).

__________________________________________________________________________________________________________

Note chiffrée confirmée : 86/100

Description :

Commentaires issus de 3 dégustations. Merci à la distillerie pour cet échantillon…

Couleur : Vieil or, à reflets dorés assez denses.

Nez : Très belles notes d’esters tourbés. Riche, avec des notes de fruits confits, fruits jaunes, torréfaction de café, de la fumée délicate, le tout un peu retenu tout de même.

Bouche : Souple, délicate, riche, avec une petite note de torréfaction de café (mais bien moindre que dans la version Sauternes 2013, et avec moins de notes maltées également), assez ronde, acidulée, pas vraiment vineuse, elle part assez vite dans deux sens opposés, l’un vers le profil habituel de la distillerie sous sa forme GLANN AR MOR, avec les esters en tête (acétone, bonbons anglais, ananas, goyave, poire), l’autre vers le produit de l’influence du fût de Sherry P.X., avec plus d’acidité, des notes d’abricots prononcées, de raisins secs, de cire, mais aussi de tabac blond et de miel et modérément épicé. Par ailleurs, contrairement à d’autres versions tant de GLANN AR MOR que de KORNOG, j’ai trouvé les deux versions Sherry quelque peu alcooleuses, un rien entêtantes même, sans doute le fait que cette fois c’est du vin qui est en jeu dans l’élevage initial du fût, et du vin au caractère visiblement plus oxydatif que le Sauternes régulièrement utilisé. Lors des dégustations suivantes, cette sensation se confirme, et compromet quelque peu l’équilibre du whisky (on ne perçoit presque plus la tourbe du coup, les esters dominent, mais à l’intérieur de cela plus l’acétone que les fruits…et l’alcool. En plus, le P.X. joue un rôle presque symbolique). La question de la durée de la maturation se pose, ainsi que celle (étant donnée la couleur modérément foncée du whisky) de l’âge de ce Sherry d’origine, probablement assez jeune (moins de 10 ans ?).

Tenue à la dilution : Un peu d’eau renforce un peu la note de torréfaction de café, mais d’un autre côté ne change en rien ce déconcertant mélange entre le style de la distillerie et la maturation en fût de Sherry. Définitivement très acidulé et un peu miellé, et marqué par le café très torréfié, assezplaisant, bien que vraiment trop jeune. Evoque, et c’est malgré tout un compliment, certains single-casks en maturation PORTO de la distillerie Tasmania (single-malt SULLIVANS COVE).

Conclusion : Un bon single-malt en soi (d’où malgré tout la bonne note), comparé à d’autres élevages récents en fûts de Sherry P.X. (parfois réussis, souvent catastrophiques parmi ceux dégustés en 2013/2014 toutes distilleries & pays confondus-le KILCHOMAN P.X. pour la M.d.W. avait été, à mon avis, complètement raté), mais un KORNOG un peu en demi-teinte, un peu décevant (lui faisant perdre plusieurs points), insuffisamment équilibré, peu tourbé en réalité et pas assez profond ni complexe pour susciter un réel intérêt. Je serais curieux de déguster un autre élevage de la distillerie dans le même type de fût mais avec un contenu d’origine (le P.X.) plus âgé et une maturation bien plus longues. C’est pour moi l’autre version Sherry qui l’emporte sur celle-ci, c’est-à-dire celle vieillie en fûts de Sherry Oloroso, plus équilibrée, plus aboutie.

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

ENGLISH RATING & COMMENTS :

86/100 –Confirmed rating (after 3 tastings of a sample)

The idea on the paper was great, but the final result is a bit disappointing for this distillery (maybe because expectations are always very high !), though still delivering the classic strongly estery profile we are used to find in GLANN AR MOR. The P.X. Sherry here kind of erased the peated component & did unbalance the overall profile, letting the esters lead all the way, but also bringing a bit too much of alcoholic sensations. Having said that, as a single-malt whisky of a young age (I believe that with a more mature P.X. sherry in the cask & a few more years it would have been probably better). On the positive side, we have also nice roasted coffee notes, more restrained than in the superb Sauternes cask KORNOG, but close to some SULLIVANS COVE Port matured expressions (which is a compliment). I still think this is a good single-malt, that is why the rating is still pretty decent. At the end of the day, despite everything, among the 2 Sherry matured KORNOG novelties, the Oloroso one is the best of them in my opinion.

Derniers Articles

Free visitor tracking, live stats, counter, conversions for Joomla, Wordpress, Drupal, Magento and Prestashop