KILCHOMAN

KILCHOMAN

Catégorie : Distillerie de Malt

 

kilchoman_dist_stills_n_spirit_safe_ph_mike_comp530

Pays & Province : Royaume-Uni, Ecosse

Région : Islay

Statut : En Activité

Date de Création : 2005

Nombre d'alambics : 2 (1 Wash Still, 1 Spirit Still)

Production Annuelle : 120000 à 140 000 Litres

Adresse Postale : Rockside Farm, Bruichladdich, Isle of ISLAY, PA49 7UT

______________________________________________________________________________________________________________

Description :

KILCHOMAN (ou plutôt KILCHOMAN Distillery co Ltd) est la première distillerie construite sur l’île d’Islay depuis 124 ans. Elle est construite sur la partie Nord-Ouest de l’île, un peu à l’intérieur des terres, face à l’Océan Atlantique, à côté du Loch Gorm (qui donne son nom à une des éditions permanentes de la distillerie, tout comme Machir bay, la baie la plus proche de la distillerie). Le nom provient de celui de l’Eglise à quelques centaines de mètres de là. La distillerie, qui s’apparente à une micro-distillerie artisanale, de faible capacité (la plus faible de l’île pour le moment, et une des plus faibles d’Ecosse-de capacité comparable à celle d’Edradour), fut mise en production en décembre 2005 (avec seulement dix fûts remplis cette année là). Elle est l’une des 7 distilleries écossaises à encore malter sa propre orge, mais depuis quelques années, cette orge est cultivée localement, dans le domaine de la distillerie qui comporte également une ferme.

Son directeur, Anthony Wills, qui dirigea une société de négoce de whiskies durant 8 ans, est à l’origine de l’idée d’une ferme-distillerie, la région étant fertile en orge de qualité et bien sûr avec de l’eau et de la tourbe à volonté pour produire du whisky, même si seulement une partie de son malt est locale (25 % environ, le reste provenant de la malterie de PORT ELLEN). Le financement du projet n’a pas été facile (plus de 4,5 millions de livres ont été nécessaires pour le débuter), et la distillerie a connu quelques péripéties comme l’incendie de 2006 qui a provoqué un arrêt momentané de la production mais heureusement pas davantage. La distillerie voit sa capacité de production améliorée par l’ajout de deux cuves de fermentation en 2007, et sa capacité de stockage par la construction d’un nouveau chai (Conisby warehouse, d’une capacité totale de 10 000 fûts mais elle en contient pour le moment qu’un peu plus de 3000), de deux nouvelles cuves d’assemblages (pour produire notamment plus facilement les éditions régulières) et la rénovation de la chaîne d’embouteillage (sauf erreur la seule sur Islay avec celle de la distillerie BRUICHLADDICH) en 2013.

D’après la distillerie, il faut 17 jours pour transformer l’orge cultivée (harvested barley) par la ferme-distillerie en distillat pur (new make spirit) avant de placer celui-ci en fûts, soit : 1 jour pour sécher l’orge, 2 pour l’humidifier (à ce stage on le nomme malt vert), 5 pour le maltage, 1 pour l’exposer à la tourbe et deux pour le sécher dans le séchoir avec toit en pagode (ou kiln), 1 jour pour le brassage, 4 pour la fermentation et enfin un jour pour la distillation. Mais tout le processus de fabrication du whisky (vieillissement compris) est magnifiquement et très ludiquement décrit dans une animation (également sonore) disponible gratuitement sur le site web de la distillerie:

Cliquer ici/ Click Here

Pour la maturation, la distillerie KILCHOMAN utilise en général 80 % de fûts ayant contenu du Bourbon de premier et second remplissage et 20 % de fûts ayant contenu du Sherry de premier remplissage. Elle a commercialisé dès fin 2006 son distillat (New Make Spirit), puis par la suite, une version nommée "ANTICIPATION", âgée à l’époque d’environ deux ans (avec la mention sur l’étiquette Matured for over Two years), en brut de fût et single-cask (en plusieurs éditions de titrage différent), avant de sortir sa première édition en tant que single-malt ("INAUGURAL RELEASE") à l’âge légal de 3 ans et au moins un jour (en fait, ici, un mois) en 2009. Contrairement aux premières versions mises en bouteilles par la distillerie, celle-ci n’est qu’en partie élevée en ex-fûts de Bourbon, puisqu’elle comporte des fûts ayant terminé leur maturation dans des fûts ayant contenu du Sherry pour 6 mois.

L’année suivante, John MacLellan, auparavant directeur de la distillerie BUNNAHABHAIN, est recruté et prend la place de directeur général de la distillerie.

LA GAMME REGULIERE :

Après la première version suffisamment âgée pour être considérée comme un single-malt, version nommée "INAUGURAL RELEASE" (2009-il y eu en fait deux éditions cette même année), il faudra attendre 2012 pour obtenir la première version réellement régulière (même si forcément limitée par la modeste capacité de production de la distillerie) produite par la distillerie, une version nommée "MACHIR BAY", du nom de la baie la plus proche de la distillerie. Il s’agit d’une version assemblant des fûts âgés de 4 & 5 ans, les fûts les plus jeunes ayant été affinés durant 4 mois dans des fûts de Sherry de type Oloroso de grande capacité (ou "Butts") et de premier remplissage. Une autre version régulière (ou considérée comme telle), nommée "LOCH GORM", uniquement élevée en fûts de Sherry, est commercialisée pour la première fois en 2013.

LES EDITIONS LIMITEES :

Hormis les éditions citées ci-dessus (premières éditions de KILCHOMAN en tant que distillat jeune -ou New Make Spirit, puis la version "ANTICIPATION" âgée de 2 ans, sortie en single-cask et quasi-brut de fût (il y a eu une légère réduction) à ma connaissance une mise à 61,7 % et l’autre à 62,8 %, tous deux embouteillées en 2008), et les versions destinées à des détaillants ou festivals particuliers, la distillerie a proposé dans le passé des éditions liées aux saisons, nommées "SPRING RELEASE", "SUMMER RELEASE" (et même une "AUTUMN RELEASE" en 2009) et "WINTER RELEASE", en 2010 et en 2011 (avec court affinage en fûts de Sherry également), des éditions réduites à 46 %. Viendront ensuite deux versions que l’on peut considérer à la fois comme pérennes et limitées car avec une recette identique mais millésimées: La première historiquement (première édition en 2011) est nommée "100 % ISLAY" car l’intégralité de l’orge utilisée a été produite dans la ferme attenante qui appartient à la distillerie. La deuxième, commercialisée pour la première fois en 2013, est simplement nommée "VINTAGE RELEASE", suivie du millésime de distillation, ici en l’occurrence 2007. Il s’agit d’un 6 ans d’âge.

Signalons également d’autres éditions limitées (parfois proposées en flacons de 50 cl au lieu de 70), comme par exemple certaines éditions limitées pour La Maison du Whisky (leur distributeur exclusif en France), à savoir, entre autres, en 2012, un "SINGLE-CASK" (Cask N° 244/06) de 5 ans d’âge en version Bourbon (First fill Bourbon barrel), tourbé à 50 ppm et titrant 60,5 %, mais aussi une version en fûts ayant contenu du Sherry.

Trois autres versions plus rares, parmi d’autres, sont à signaler, une de 5 ans d’âge (assemblage de 2 fûts de Bourbon avec affinage en fûts de Fino Sherry pour 3 mois) pour le festival "FEIS ISLE" d’Islay cette année (2014-en fait elle en présente depuis 2010), une version en exclusivité de La Maison du Whisky distillée en 2008 et mise en bouteille en avril 2014, un single-cask (Cask N° 575) élevée en fût de Bourbon, puis affinée en futs ayant contenu du Sherry de type Pedro Ximenez, et titrant 55,1 %. Enfin, une autre édition de l’année 2014 (disponible sans doute à partir de l’automne en France) élevée en fûts de Porto ("Ruby Port Cask") et dite "PORT CASK MATURED" à 55 %.

Les single-malts de la distillerie KILCHOMAN sont primés depuis plusieurs années dans différents concours dont celui de l’I.W.S.C. (International Wine and Spirits Competition) qui leur a décerné par exemple 3 médailles en 2013 (L’Or pour le "LOCH GORM", l’Argent pour le "MACHIR BAY" et le Bronze pour le 100 % ISLAY).

 

QUELQUES BREVES NOTES DE DEGUSTATION extraites de mon REPORTAGE sur le WHISKY LIVE PARIS 2014 en attendant des notices individuelles plus approfondies :

-KILCHOMAN officiel (Dist.: 2009-Bottled 2014-Exclusivité La M.d.W.), "SINGLE-CASK Release" (Cask N° 396/2009-"P.X. Finish"), 56 %: Une version élevée 5 ans en fûts de Bourbon, puis affinée 3 mois en fûts de Sherry de type Pedro Ximenez. Peu équilibrée, trop jeune, trop légère, avec un apport de l’affinage insuffisant sur une base déjà peu stable, cette version peine à convaincre et ne rend pas justice à la distillerie. Prix env. +95 €. Note sous-réserve estimée à 77/100.

-KILCHOMAN officiel, "LOCH GORM", n.a.s., 2nd Release (2009-2014), 1st Fill Sherry, 46 %: Une version "Sherry" intéressante, avec un nez légèrement soufré mais assez bon, puis un palais de qualité avec de belles notes de fruits rouges, demeurant discrètes qui viennent s’intégrer au profil marin, légèrement sucré et tourbé du distillat. Prix env. 80 €/ Note sous réservée estimée à: 88/100

-KILCHOMAN officiel, "MACHIR BAY", n.a.s., Edition 2014, (Bourbon/Sherry), 46 %: Une version réduite de qualité, issue de fûts de 5 et 6 ans d’âge de Bourbon comme de Sherry. Sans compte d’âge pour le moment, elle devient un peu plus mature chaque année par l’apport partiel des fûts les plus âgés possibles. Prix env. 55 à 60 €/ Note sous réserve estimée à: 84/100 (Notes de dégustation complètes à venir).

-KILCHOMAN officiel, "100 % ISLAY", n.a.s., 4th Edition (2014), Bourbon barrels, 50 %: Cette version utilisant uniquement de l’orge locale, est un assemblage de fûts de Bourbon (32 de de 5 ans d’âge et de 8 de 4 ans). Encore assez jeune, de qualité mais avec des notes un peu gênantes de "new make", elle est un peu moins convaincante. Prix env. 87 €/ Note sous réserve estimée à: 81/100

-KILCHOMAN officiel n.a.s. (Bottled 2014-Edition limitée à 6000 bouteilles), "PORT CASK MATURED", 55 %: De couleur presque rose, cette version assez parfumée est une réussite. Très fruitée, équilibrée, avec des notes légèrement carnées, elle est tout de même aussi fumée et marine. Bien joué! Prix env. 96 €. Note sous réserve estimée à 89,5/100

-KILCHOMAN officiel Vintage "2009" (Bottled 2014), "ORIGINAL CASK STRENGTH", 1st Fill Bourbon, 59,2 %: "Now, we are talking!", comme dirait Serge Valentin (j’en profite pour lui envoyer un clin d’œil ici). Une version de "pleine expressivité" (agrumes, embruns et tourbe grasse en tête), probablement la seule aujourd’hui capable de vraiment donner la mesure de la qualité du distillat de cette jeune distillerie. Prix env. 95 €/ Note sous réserve estimée à: 92/100

 

Derniers Articles

Free visitor tracking, live stats, counter, conversions for Joomla, Wordpress, Drupal, Magento and Prestashop