BUFFALO TRACE inc. Blantons

BUFFALO TRACE *

 *Et les marques associées (voir la liste plus bas)

 

Catégorie :

Distillerie de Whiskeys de plusieurs types (voir plus bas), dont Bourbon, Rye, en partenariat 

avec d'autres distilleries

 

buffalo_trace_distillery_warehouse_view1

Pays :

Etats-Unis

Région:

Kentucky

Statut:

En Activité

Date de Création:

1920 ? (mais son histoire a des liens jusqu’au XVIII ème siècle, à 1792, d’autres sources indiquent 1849 ou 1857, et l’on trouve une trace jusqu’en 1881 pour les plus anciens chais, les chais A et B)- à confirmer…

Nombre d'alambics:

2 (1 Beer Still, 1 Doubler)

Production Annuelle:

Approx. 6 000 000 litres (à confirmer)

Adresse Postale:

113 Great BuffaloTrace, Frankfort, KY 40601, États-Unis

Site internet (consultation fortement recommandée pour cette distillerie !) :

voir le site officiel

___________________________________________________________________________________________________________________________

Description:

BUFFALO TRACE est considérée par certains comme peut être la plus belle distillerie nord-américaine du point de vue de sa production (que les autres me pardonnent), et l’une des 20 ou 30 meilleures distilleries au monde par votre serviteur (mais il n’y a pas que moi qui le dit). The BUFFALO TRACE Distillery (nom complet), est officiellement née selon certains sous le nom d’« ANCIENT AGE » vers 1920, a des ramifications historiques jusqu’au XVIII ème siècle, et jusqu’en 1870 et 1881 avec certitude pour les plus anciens chais, les chais nommés « A » et « B ». Certaines sources indiquent qu’un dénommé Benjamin Blanton, chercheur d’or, fonde la distillerie en 1849, mais d’autres ne le confirment pas, ou parlent de 1857 comme date de création. En 1882, un incendie provoqué par le tonnerre ravage de très anciens chais nommés « O.F.C. » (Old Fire Cooper) datant de 1870 et propriété du Colonel Edmond Haynes Taylor, puis de George T. Stagg. Ils seront reconstruits et même agrandis en 1883. Par ailleurs, les cuves de brassage et de fermentation, pour la plupart regroupés au sein du « George Dickel building » sont encore en usage aujourd’hui. C’est en 1885 qu’est construit le chai « C », toujours utilisé, l’année d’après il fut équipé d’un système de chauffage du chai par la vapeur, pour la première fois pour une distillerie américaine. En 1897, un jeune homme de 16 ans, Albert B. Blanton (plus connu sous le nom de « Colonel Blanton »), fils d’un des fondateurs, rejoint la distillerie…Il devient responsable de la salle des alambics, des chais et de la chaîne d’embouteillage. Il allait plus tard donner son nom à la marque phare de Bourbon de la compagnie. En 1904, la distillerie change de nom pour George T. Stagg. Durant la période de la Prohibition (1920-1933), la distillerie est l’une des rares à obtenir, au moins pour 1930-1933, de pouvoir produire du whiskey à des fins médicinales (avec, entre autres étiquettes savoureuses : « Carlisle whiskey : Bottled in bond, fullpint, 100 proof for medicinal use »).

La distillerie est reprise en 1929 par la Schenley Distillers Corporation, qui va décider d’un programme de rénovation et d’extension entre 1933 et 1937, dont la construction du chai « H » en 1935, le premier d’une série de 7 entrepôts gigantesques. Elle sera en mesure en 1942 de produire son millionnième fût. Elmer T. Lee rejoint la distillerie en 1949 et devient un maître-distillateur… à tel point qu’il est encore parfois consulté aujourd’hui, alors qu’il est à la retraite. En 1953, le chai « H » est construit pour célébrer les 2 millions de fûts produits. La distillerie est rebaptisée « Ancient Age » en 1969 (et ce jusqu’en 1999). C’est en 1984 que le premier Bourbon de type single-barrel, nommé « Blanton’s » est commercialisé. C’est en 1992 que la distillerie est rachetée par la Sazerac Company, une entreprise familiale, qui achèvera les rénovations en 1999. Une étape importante a lieu cette même année, de par le changement de nom de la distillerie, qui devient « The BUFFALO TRACE Distillery » et lance par la même occasion un Bourbon du même nom, une allusion au fait que la distillerie fut construite à proximité d’une zone autrefois fréquentée par des troupeaux de bisons en période de migration. En 2005, c’est Harlen Wheatley qui devient le nouveau maître-distillateur. En 2008, la distillerie passe le cap des 6 millions de fûts produits. En 2013, distinction suprême, la distillerie est nommée « National Historic Landmark » (soit « Point de repère historique national », j’imagine l’équivalent de « Monument Historique »).

Cette importante distillerie du Kentucky (sa superficie est tout de même de 20 hectares !) localisée à Frankfort, commercialisant de nombreuses marques, près de 17 en vérité (dont GEORGE T. STAGG, OLD CHARTER, ROCK HILLS FARMS, ou encore les RYE nommés THOMAS H. HANDY & SAZERAC, mais aussi, moins connu, en partenariat, la production et distribution des rares Bourbons et Rye PAPPY VAN WINKLE (voir plus loin pour ces derniers).

La gamme de whiskeys de BUFFALO TRACE est une des plus larges disponibles parmi les marques américaines, si ce n’est la plus large, puisqu’elle vend à la fois le distillat pur (nommé « White Dog » aux Etats-Unis), plusieurs types de Bourbons jeunes (4 ans), dont le plus célèbre est sans doute le BLANTON’S et d’autres d’âges variés sous de nombreuses marques, jusqu’à l’un des plus anciens Bourbons à ce jour (23 ans), cette fois sous la marque PAPPY VAN WINKLE. Elle est une des rares également à utiliser plusieurs recettes (ou « mashbill ») : L’une à base de blé (ou « Wheat »), l’autre de seigle (ou « Rye »), une autre de maïs (« Bourbon »), une encore avec de l’orge maltée (ou « Malted barley »), etc… Sans parler d’essais expérimentaux en tout genre, et aussi d’affinages (vins blancs, vins rouges). Elle propose également le Bourbon whiskey au plus fort titrage, le « GEORGE T. STAGG », dont certaines éditions peuvent aller jusqu’à plus de 70 % d’A.B.V. !

 

LES DIFFERENTES MARQUES produites et/ou associées à la DISTILLERIE BUFFALO TRACE :

ANCIENT AGE: (10 ans), un Bourbon, disponible en 4 versions, la plupart titrant 40 %, entrée de gamme

(McAFEE’S) BENCHMARK: (Old N°8), un Bourbon à forte proportion de Rye (seigle), produit par SAZERAC

BLANTON’S: Straight Bourbon single-barrel, en plusieurs versions très réduites, puis d’autres à 51,5 % et brut de fût. La marque BLANTON’S et sa célèbre carafe, avec son bouchon surmonté d’une figure de cavalier changeant de position suivant les versions (au nombre de 8 !). Par ailleurs une des marques qui ont concouru à convaincre des inconditionnels des whiskies écossais que l’on pouvait aussi avoir de la complexité et beaucoup d’intensité aromatique avec un brut de fût venant d’ailleurs (notamment avec les versions brut de fût dites : « Straight from the Barrel ») 

BUFFALO TRACE: Straight Bourbon de Maïs, seigle (âgé d’environ 9 ans, réduit à 40 %), « entrée de gamme »

BUFFALO TRACE EXPERIMENTAL COLLECTION: Série de 2000 fûts embouteillés un par un ou par plusieurs, avec à chaque fois une recette -ou « mashbill »- différente pour chaque fût...

E.H. TAYLOR Jr Collection: (6 versions différentes, des Bourbons comme des Rye ! –voir le site web de la marque)

EAGLE RARE: Straight Bourbon single-barrel (10 ans, 17 ans) –« Antique Collection » (pour le 17 ans)

ELMER T. LEE: Straight Bourbon, du nom du plus célèbre maître-distillateur de la distillerie

GEORGE T. STAGG: Straight Bourbon (Cask Strength, Unfiltered) : Le Bourbon sous sa forme la plus brute qui soit, mais qui est régulièrement plébiscitée par les spécialistes et très recherchée–« Antique Collection »

HANCOCK’S RESERVE: S. Bourbon Single-Barrel (du nom d’un membre de la famille d’un président des Etats-Unis)

OLD CHARTER: (8, 10 ans) Straight Bourbon, une marque qui date de 1874 (allusion à un arbre qui abrita un temps un document secret –la Charte coloniale de 1687-que l’on ne souhaitait pas voir découverte par les anglais)

PAPPY VAN WINKLE: Gamme de Bourbons Small Batch (élaborés à partir de blé) et de Rye, tous âgés d’au moins dix ans, produites auparavant par d’autres distilleries puis faites par BUFFALO TRACE depuis 2002, en partenariat avec la famille VAN WINKLE. Comprend pas moins de 7 versions, dont des Bourbons de 15, 20 et 23 ans d’âge

ROCK HILLS FARMS: Straight Bourbon Single-Barrel : Autre gamme non originellement produite par BUFFALO TRACE, reprise en 1990. C’est aussi le nom d’un manoir situé sur les terres du domaine de la distillerie.

SAZERAC RYE: Une gamme en hommage aux vieux bars de la Nouvelle Orléans, et aux breuvages chauds à base de seigle (sorte d’ancêtre du cocktail nous explique le site web de la marque). Maturation traditionnelle –« Antique Collection ». Il existe plusieurs versions, dont une version célèbre de 18 ans d’âge titrant 45 %.

SINGLE-OAK PROJECT: Straight Bourbon single-barrel –Issu d’un autre projet expérimental, basé sur le choix d’utiliser différentes parties d’un même arbre avec variantes de temps de séchage, brûlage, de chai, etc… (des variables au nombre de 7 au total !) pour élaborer une série de 192 bouteilles, toutes différentes…

THOMAS H. HANDY SAZERAC RYE: Sorte de version Rye (également brut de fût) du George T. STAGG, elle est non filtrée à froid et ne subit aucune réduction ! –« Antique Collection »

W.L. WELLER (William Larue Weller): Bourbon de blé (existe en 3 versions) –« Antique Collection »

WHITE DOG : Distillat pur non vieilli (l’équivalent du « New Make Spirit » en Ecosse), d'ou sa couleur transparente

 

A suivre, quelques premières notes de dégustation sur quelques unes de ces marques (attention, toutes les versions ci-dessus ne sont pas forcément disponibles en France).

 

Derniers Articles

Free visitor tracking, live stats, counter, conversions for Joomla, Wordpress, Drupal, Magento and Prestashop