TALISKER

TALISKER

 

Catégorie : Distillerie de MALT

 

TALISKER_distillery

 

Pays & Province :

Royaume-Uni, Ecosse

Région:

Skye (Isle of)

Statut:

En Activité

Date de Création:

1830

Nombre d'alambics:

5 (2 de Wash, 3 de Spirit)

Production Annuelle:

2 à 2,6 000 000 litres

Adresse Postale:

Carbost, Isle of Skye, Inverness-shire V47 8SR

___________________________________________________________________________________________________________________________

Description :

La distillerie fût construite par Hugh & Kenneth MacAskill en 1830 sur les rives du Loch HARPORT, à Carbost, sur l’île de Skye. Cette célèbre distillerie (un des fleurons de la gamme des « Classic Malts » lancée en 1988, gamme de la société DIAGEO à laquelle elle appartient depuis 1925 – société D.C.L. à l’époque) a la particularité de disposer de 5 alambics, 2 alambics de Wash, 3 de Spirit, et pratiquait la triple-distillation encore jusqu’en 1928, probablement sous l’influence irlandaise.

En effet, située au Nord-Ouest, l’île est sans doute une des premières avec celle d’Islay à avoir accueilli favorablement le savoir-faire des moines irlandais en matière de distillation, et à l’appliquer. Par ailleurs cette île aux reliefs accidentés a connu autrefois une grande activité volcanique, mais cela ne l’a pas empêché d’abriter plusieurs distilleries, dont une seule subsiste aujourd’hui, TALISKER (« Le rocher escarpé » en gaélique), en attendant les projets encore incertains d’y bâtir une autre distillerie, nommée LADYBANK.

Après maintes vicissitudes (mauvaise gestion, incendie en 1960), elle prend son envol grâce d’abord à son alliance économique avec la distillerie DAILUAINE, est reconstruite en partie en 1962, mais abandonne le maltage local en 1972, puis subit d’autres rénovations jusqu’en 1997, qui la conduiront à ne plus faire vieillir son whisky sur l’île, mais sur le « continent » (traduire dans la région de Glasgow), tout comme, on l’oublie souvent, nombre d’autres distilleries îliennes. D’ailleurs si l’on veut être exact, ce n’est plus une île depuis 1995 mais une presqu’île depuis la construction d’un pont qui la relie au continent du « Royaume-Uni ».

La distillerie TALISKER produit près de 2 millions de litres de whisky (jusqu’à 2,6 millions en 2012), qui vont pour 90 % alimenter les blends JOHNNIE WALKER, ISLE OF SKYE & WHITE HORSE. La quasi-totalité de la production est vieillie dans des fûts de Sherry (souvent des « refill » -fûts de second remplissage). 

LA GAMME OFFICIELLE :

Il existe de nombreuses versions officielles (de quoi déguster une verticale assez large) dont les 10 et 18 ans (depuis 2004) d’âge sont devenus des classiques, tout comme, pour les initiés, la version « Distiller’s Edition » vieillie en fûts de Sherry Amoroso (et ce depuis 1998), ou bien les 20 ans (depuis 2002) et 25 ans (depuis 2004) d’âge, ou encore certaines éditions limitées comme par exemple la « 175 th Anniversary  edition », la populaire édition « 57° North » (sans compte d’âge et brut de fût), ou encore plus récemment les éditions « Storm » ou « Dark Storm » (sans compte d’âge également). Il faudra attendre 2006 pour pouvoir déguster la première édition du 30 ans d’âge, 2011 pour le premier 34 ans, et enfin 2012 pour le premier 35 ans d’âge. Il existe enfin une édition très limitée (logique, c’est un single-cask) de 16 ans d’âge dans la très chère gamme officielle « Manager’s Choice » (1994-2010). Les versions anciennes de TALISKER sont très recherchées, particulièrement des versions jeunes mais mises en bouteilles il y a plus de 50 ans, en version officielle comme en version de négoce.

LES VERSIONS DE NEGOCE :

Par rapport à d’autres distilleries écossaises, les versions de négoce sont rares, surtout aujourd’hui, et lorsqu’elles existent, elles sont le plus souvent vendues sous d’autres noms que TALISKER, qui semble n’autoriser que rarement l’utilisation de son nom. Il faut être perspicace ou consulter les forums pour reconnaître la provenance de la distillerie chez certaines éditions de négoce comme ADELPHI, qui sortit en 2009 une très belle édition nommée « FASCADALE » et que d’aucuns ont pu confondre avec des distilleries aussi prestigieuses que PORT ELLEN. Parmi les négociants ayant produit des mises en bouteille sous le nom de TALISKER, citons BERRY BROS & RUDD, dans les années 1930 puis dans les années 1970 puis 1990, CADENHEAD’S surtout dans les années 1990, DOUGLAS LAING avec parfois des noms d’emprunts qui eux ne laissent pas grand doute sur la provenance (« TACTICAL »), et plus récemment dans sa gamme « Double-Barrel », mais c’est surtout GORDON & MacPHAIL qui mis en bouteille le plus grand nombre de TALISKER, et ce depuis les années 1970, sous le nom officiel ou sous un nom d’emprunt, parfois volontaire, comme dans sa gamme « SECRET STILLS », un 21 ans d’âge (1986-2007) qui n’indique que la provenance de région (donc dans le cas présent, un secret de polichinelle puisque pour le moment encore il n’existe qu’une seule distillerie sur l’île de Skye. Parmi les autres mises en bouteille à signaler, notons que la S.M.W.S. a également produit des versions (apparentables à des versions de négoce) dans le passé comme il y a quelques années (dont un remarquable 20 ans d’âge) ou encore MALTS OF SCOTLAND avec son « TALIMBURG », ou plus près de chez nous, le négociant français JEAN BOYER qui sortit par exemple plusieurs versions dans les années 2000 dont une en brut de fût.

Dernière minute: J'ai pu déguster une sublime version de négoce de TALISKER millésimée "1955" et mise en bouteille en 1993 par GORDON & MacPHAIL, issue de 3 fûts de Sherry (N° 1310, 1311, 1257), titrant 53,6 %, notée 98/100 et Hors catégorie (sans doute la plus belle dégustée à ce jour), dégustée au Whisky Live Paris 2014 :

Reportage W.L.P. 2014 avec le Talisker 1955

 

 

Derniers Articles

Free visitor tracking, live stats, counter, conversions for Joomla, Wordpress, Drupal, Magento and Prestashop