SULLIVANS COVE « Bourbon Maturation », C.S., Single-Cask (réf. erronée-wrong label), 2007, 60 %

Imprimer
Résumé:

Note confirmée: 98/100

La plus belle version du single-malt de cette distillerie dégustée à ce jour, un chef d’œuvre issu d’un fût exceptionnel (Bourbon barrel). Aromatiquement parlant, une rencontre improbable entre l’Ecosse, l’Irlande et les Etats-Unis…Cette bouteille présente une myriade de saveurs combinées entre elles de main de maître et se déployant au fur et à mesure : Aussi boisé et épicé qu’un Bourbon (fût fortement toasté), aussi frais, floral, fruité et miellé qu’un Scotch du Speyside, et aussi gourmand, marqué par la céréale et le fruité exubérant qu’un Pure Pot Still irlandais. Puissante mais délicate, la bouche est incroyable de complexité et de finesse à la fois, tout en présentant un caractère rustique potentiellement local. Comme un pendant improbable aux vieux single-grains écossais également…

The best SULLIVANS COVE single-cask malt ever tasted from Tasmania distillery, that stands out as probably the best distillery of Australia today. The kind of exceptional cask (an ex-Bourbon barrel) you don’t come across often. An amazing performance as this cask seems to contain not only a magnificent Aussie malt, but has also something of the best Bourbon whiskey, the best pure Pot still Irish whiskey & the best Scottish single-malt as well…I know it is hard to believe. It is woody, spicy, fruity, floral, malty, chocolaty with a hint of vanilla.
S. Cove_Bourbon_Mat_2008_60_erreur_etiqu_MINI
Description du produit

SULLIVANS COVE « Bourbon Maturation », Tasmania distillery, Cask Strength*, Single-Cask (référence erronée-wrong label), 2007, 60 %

 

Catégorie: SINGLE-MALT

 

 

 sullivans _cove_bourbon_mat_2008_60_erreur_étiqu

 

Pays : Australie

Région : Tasmanie

Version : Officielle

Gamme : Régulière (en 2007-2011)

Age: Non précisée, mais environ 7 ans

Date de distillation : 2000

Date de mise en bouteille : 2007

Millésime (Vintage) : 2000

Maturation (en fûts de): Chêne américain (ex-Bourbon Cask)

Affinage : Non

Remplissage : Non précisé

Nombre de Fûts : 1 (Single-Cask)

Numéro(s) de Fût(s) : Référence erronée = HHO254 (correspondant à un « Port Maturation »)

Nombre de bouteilles : Inconnu (environ 250 bouteilles)

A.B.V. (% d’alcool) : 60 % (légèrement réduit en réalité)

Filtration (type de) : Non filtré à froid

Coloration (caramel ajouté) : Non

Contenant (remarque) : Etui carton

Contenant (volume) : 70 cl

Fourchette de Prix: Environ 100-150 $ AU à sa sortie, 1250 $ AU assez vite, probablement introuvable maintenant…

______________________________________________________________________________________________

Avertissement :

Suite à une erreur d’étiquetage, cette bouteille porte l’étiquette du fût HHO254 (« Port Maturation »),

distillée en 2000 et embouteillée en février 2008, titrant également 60 % !

Warning :

Wrong cask type & number on the label, this is the HHO254 (« Port Maturation ») label instead,

distilled 2000 and bottled february 2008, which is also at 60 %.

_________________________________________________________________________________________________

A Noter : 

Un grand merci à l’un des fondateurs de la nouvelle TASMANIA Distillery, en 2001 (et un des propriétaires), j’ai nommé Patrick MAGUIRE, le maître-distillateur & directeur depuis 2003, pour cet échantillon venu de loin….(Dégusté en Février 2008).Cette version date d’environ 2007, voire début 2008 ( ?) et à l’époque, les whiskies de cette distillerie n’étaient pas distribués en France. Une seule marque de whisky australien (THE GREAT OUTBACK, un blended-malt semble t’il) était disponible, sans grand succès ni traçabilité (voir l’histoire des whiskies australiens). Seul Jim Murray avait prêté attention à cette distillerie, dont il avait chroniqué ses single-malts dans son guide « Whisky Bible », puis votre serviteur qui en 2008 a pu rencontrer Patrick Maguire, à Paris, et l’introduisit auprès de son futur distributeur…Les single-malts SULLIVANS COVE furent donc présentés et proposés à la dégustation pour la première fois en France au salon « Whisky Live Paris » 2009, mais c’est seulement en 2010 (et autour du salon « Whisky Live Paris » 2010) que La Maison du Whisky commercialisa ses whiskies. A cette époque j’ai eu l’honneur d’assister Patrick Maguire pour ses premiers salons français. Mais je tiens à rappeler également que les single-casks mis en bouteille avant 2009 chroniqués ici ont été dégustés bien avant cette collaboration. Tous n’ont pas obtenus les notes extrêmes obtenus par 2 single-casks dont celui-ci, et aucune note aussi élevée par la suite, pour le moment en tout cas. Voir mes notes sur le site web de la distillerie :

Tasmania distillery awards

_____________________________________________________________________________________________________________________

Résumé:

Note confirmée: 98/100

La plus belle version du single-malt de cette distillerie dégustée à ce jour, un chef d’œuvre issu d’un fût exceptionnel (Bourbon barrel). Aromatiquement parlant, une rencontre improbable entre l’Ecosse, l’Irlande et les Etats-Unis…Cette bouteille présente une myriade de saveurs combinées entre elles de main de maître et se déployant au fur et à mesure : Aussi boisé et épicé qu’un Bourbon (fût fortement toasté), aussi frais, floral, fruité et miellé qu’un Scotch du Speyside, et aussi gourmand, marqué par la céréale et le fruité exubérant qu’un Pure Pot Still irlandais. Puissante mais délicate, la bouche est incroyable de complexité et de finesse à la fois, tout en présentant un caractère rustique potentiellement local. Comme un pendant improbable aux vieux single-grains écossais également…

The best SULLIVANS COVE single-cask malt ever tasted from Tasmania distillery, that stands out as probably the best distillery of Australia today. The kind of exceptional cask (an ex-Bourbon barrel) you don’t come across often. An amazing performance as this cask seems to contain not only a magnificent Aussie malt, but has also something of the best Bourbon whiskey, the best pure Pot still Irish whiskey & the best Scottish single-malt as well…I know it is hard to believe. It is woody, spicy, fruity, floral, malty, chocolaty with a hint of vanilla.

_______________________________________________________________________________________

Description:

Couleur: Or à légèrement ambrée, à reflets dorés soutenus.

Nez (sec): Sublime, d’une grande beauté, clarté et franchise, sans être aussi alcooleux que le brut de fût élevé en fût de Porto. Un nez aux subtiles nuances d’orge maltée, d’emblée un nez de grand malt, et un fût de bourbon fabuleux ! Vanille, malt, céréales diverses, miel, fruits dont agrumes, fleurs, épices douces….engageant au possible.

Nez (dilué): Amplifiez encore ce fantastique courant chaleureux de fleurs, de malt, de fin boisé vanillé, et d’agrumes. Un des plus beaux nez de l’année 2007, et le plus beau fût de bourbon. Très fin et très bien structuré, le nez est déjà un enchantement à lui seul.

Bouche (sec): Suave et savoureuse, bien que le degré soit élevé. Etonnamment accessible, elle présente outre des notes boisées et vanillées, des notes miellées un peu plus en retrait et développe ensuite un fruité complexe (agrumes, dont orange, coing, fruits confits divers dont peut être des fruits exotiques adoucis ?).

Bouche (dilué à 20 ou 30 %): Magnifique, aussi gourmande qu’un Pur Pot Still, elle présente une myriade de saveurs combinées entre elles de main de maître et se déployant au fur et à mesure : Boisé vanillé, malt et brioche aux épices douces, agrumes dont orange, fruits confits et en filigrane, un soupçon de fruits exotiques (fruits de la passion, mangue). De la pomme et de la poire également, avec discrétion. Peut être bien une pointe de bergamote, qui achève de me convaincre du remarquable travail que nous avons là. Structurée avec brio, la bouche possède du corps, de la présence malgré sa délicatesse, et une finale longue et prodiguant un bonheur certain. Une certaine dilution donc très recommandée, mais il est demeure abordable non réduit ou très peu réduit.

Conclusion: Un très beau travail pour un résultat plus que satisfaisant, presque parfait et bien supérieur à nombre de réalisations écossaises. La promesse d’un avenir radieux pour la Tasmania Distillery, sans aucun doute !

 

Derniers Articles

Free visitor tracking, live stats, counter, conversions for Joomla, Wordpress, Drupal, Magento and Prestashop