HEDONISM QUINDECIMUS, de Compass Box (Blended-Grain), 15th Anniversary Ltd Ed. 2015, 46 %

Imprimer
86,5/100 -Note confirmée (voir commentaires plus bas)

86,5/100 -Confirmed rating (for comments see below)
Hedonism_Quindecimus_C._Box_2015_46_MINI
Description du produit

« HEDONISM QUINDECIMUS », du négociant COMPASS BOX (Blended-Grain), Fifteen Anniversary Limited Edition 2015, 46 %

 

Catégorie: BLENDED-GRAIN WHISKY

 

 

hedonism_quindecimus_c._box_2015_46_v.comp 

 

 

Pays & Province: Royaume Uni, Ecosse

Région : Lowlands

Version : De négoce : The Compass Box Whisky Company

Gamme : Limitée (Limited Edition)

Age: Non précisé (20 à 32 ans) sauf sur le site web de la société

Date de distillation : Non précisée

Date de mise en bouteille : Février 2015

Millésime (Vintage) : Non

Maturation (en fûts de): Diverse (voir plus bas)

Affinage : Non

Remplissage : Diverse (voir plus bas)

Nombre de Fûts : Non précisé (peu nombreux)

Numéro(s) de Fût(s) : (assemblage)

Nombre de bouteilles : 5689, dont 840 pour la France

A.B.V. (% d’alcool) : 46

Filtration (type de) : Non filtré à froid

Coloration (caramel ajouté) : Non

Contenant (remarque) : Boîte en verre ou en polystyrène transparent (à confirmer)

Contenant (volume) : 70 cl

Fourchette Prix: Environ 150 €

A Noter : 

Cette version anniversaire est quelque peu différente des 2 précédentes : La version régulière (créée en 2000), composée de fûts de 12, 15 & 23 ans des distilleries CAMERON BRIDGE & CAMBUS titrant 43 % et de la version « Hedonism Maximus » (2007), composée d’un CARSEBRIDGE de 29 ans (millésimé 1979), et d’un INVERGORDON de 42 ans (millésimé 1965) titrant 50,1 %. Pour cette version, nommée « Quindecimus » (pour les 15 ans...), l'assemblage est composé d’un ou plusieurs fûts des distilleries de grain suivantes : NORTH BRITISH 20 ans (à raison de 17,6 % de l’assemblage), en fûts de premier remplissage (« 1st Fill American Barrel »), PORT DUNDAS 25 ans (à raison de 36,6 %) en fûts reconstitués et rénovés par toastage ou brûlage (« Rejuvenated Hogsheads »), PORT DUNDAS de 20 ans d’âge (à raison de 19,4 %) en fûts américains de remplissage non précisé (« American Standard Barrel »), DUMBARTON 28 ans (à raison de 8,4 %) en fûts américains de remplissage non précisé (« American Standard Barrel »), et enfin d'un « Mystery Blend » de 32 ans d’âge (à hauteur de 18 %) provenant de la distillerie LOCH LOMOND, mais issus de plusieurs lots, voire de plusieurs distilleries pré-assemblés là-bas. Ce dernier a été élevé en fûts américains de remplissage non précisé (« American Standard Barrel »).

__________________________________________________________________________________________________________________________________

Note confirmée: 86,5/100

Description:

Un grand merci à John Glaser pour cet échantillon…

Couleur : Vieil or, à reflets dorés.

Nez : Superbe, vraiment, en tout cas les deux premières fois, plus banal la suivante : Gourmand, marqué d’abord par du solvant, un boisé puissant, du caramel dur (voire légèrement salé), une touche de fruits exotiques (papaye, noix de coco), une pointe de cerises au marasquin, il me semble même des dattes, des noix de pécan, du crumble aux pommes, bref, un très beau nez !

Bouche : D’abord soyeuse, reprenant les notes gourmandes du nez, mais de manière bien plus restreinte et se mettant rapidement plus en retrait (elles disparaissent trop vite), avec davantage de boisé (neuf, brûlé), des épices (muscade, girofle, cannelle, gingembre). Moins séduisant qu’au nez, moins équilibré aussi, le palais malgré tout encore un peu gourmand devient vite aqueux en cours de route, à ma grande déception, et s’évanouit un peu vite. Manifestement trop de réduction ici, et un peu trop de bois. Dommage !

Tenue à la dilution : Au nez & en bouche, il devient momentanément un peu plus équilibré, puis s’évanouit assez vite. Ajoutez très peu d’eau, car ce whisky est déjà manifestement trop dilué...

Conclusion : Pour célébrer son 15 ème anniversaire, la société Compass Box a voulu frapper un grand coup. Je pense qu’elle a manqué de peu de le réussir. Le nez est superbe, c’est vrai, mais le palais bien plus mitigé : Trop de dilution, un peu trop de boisé, peut être pas assez d’une composante fruitée élevée en fûts de Sherry (et l’on sait combien certains vieux single-grains élevés de cette manière peuvent être fabuleux), pourtant, sur le papier, cette version avait tout pour dépasser la version régulière (notée 86,5/100 en 2008, mais 82/100 en 2007), voire même la version « Maximus » en 2007 (notée 91/100), mais elle échoue au dernier moment. Cet « Hedonism Quindecimus », au très beau conditionnement, s’avère bon (entendons-nous bien…86,5/100 correspond dans mon barême à la mention « Honnête, pour débuter ou non, de qualité, achat envisageable » ou encore « Bon, honorable, plutôt équilibré, avec des qualités qui pourraient déjà être plus développées », correspondant à la fourchette 81 à 86,5/100), mais pas aussi excellent qu'on pouvait l’attendre pour une édition anniversaire... Une version brute de fût (comme l’édition limitée du « Spice Tree » mise en bouteille sur place pour le Whisky Live Paris 2009-notes de dégustation à suivre) et moins boisée (plus fruitée) aurait été à mon avis plus percutante. On est loin du chef d’oeuvre en matière de grain de Compass Box qu’est « The Last Vatted-Grain » (noté 97/100 par votre serviteur !). Qui aime bien, châtie bien !

________________________________________________________________________________________________________

ENGLISH SUMMARY :  86,5/100 –Confirmed rating

This new Blended-grain limited edition is a beautiful one if we were only speaking about the nose, really nice, gourmet, full of fruit with a wooden & spicy touch. But the problem is, despite this & a stunning rich & lyric packaging, on the palate this edition fails to impress, with lots of wood & less balance than on the nose. The sexy, fruity & gourmet side vanishes too quickly & more worrying, it quickly becomes watery, as it has been diluted too much. For me, it is the same problem as with the « Spice Tree » second edition (2009), which was way more interesting at cask strength (as I had the chance to bottle it myself, among other people, during Whisky Live Paris 2009 - tasting notes to follow). I feel that some casks displayed too much oak & spices (maybe the rejuvenated ones), while some fruity ones (maybe it needed a few sherry casks in the mix?) were missing. With no disrespect for John’s work, it is still a good whisky (and 86,5/100 is a decent rating for me), close to a Bourbon whiskey in a way, but is far from the masterpiece I was expecting, for instance « The Last Vatted-Grain » (rated 97/100 in my book).

Derniers Articles

Free visitor tracking, live stats, counter, conversions for Joomla, Wordpress, Drupal, Magento and Prestashop