ARDBEG Officiel "TEN" (10 ans), 2008, n.c.f., 46 %

Imprimer
Résumé:
Note incertaine: 70/100 Ă  93/100 (unconfirmed score)

Explications voir plus bas / Please see why below
Ardbeg_Ten_2comp_MIN
Description du produit

Catégorie: SINGLE-MALT

 

 

Ardbeg Ten

 

Pays & Province: Royaume-Uni

RĂ©gion: Islay

Version: Officielle

Gamme: Régulière

Age: 10 ans

Date de distillation: Non précisé

Date de mise en bouteille: 2008

Millésime (Vintage): Non

Maturation: Bourbon (ou plutĂ´t, le plus souvent ex-Tennessee whiskey)

Affinage : Non

Remplissage: Non précisé

Nombre de Fûts : Non précisé

Numéro(s) de Fût(s): Non

Nombre de bouteilles: Non précisé

A.B.V. (% d'alcool): 46 %

Filtration (type de): Non filtré a froid

Coloration (caramel ajouté): Non

Contenant (remarque): Etui carton, sauf pour certaines éditions limitées du 10 ans, en coffret.

Contenant (volume): 70 cl

Fourchette Prix: 40 à 50 € (plutôt 50 € chez le caviste)

A NOTER :

AVERTISSEMENT SUR CERTAINS LOTS (Warning on some batches):

J’ai dĂ©gustĂ© beaucoup d’éditions et de lots du 10 ans d’âge « TEN Â» de bonne qualitĂ©. Mais il arrive parfois, et en tant qu’anti-langue de bois et soucieux du consommateur je me dois d’en faire Ă©tat, que des bouteilles ou des lots aient des problèmes (et c’est le cas ici, avec des problèmes diffĂ©rents sur au moins 2 bouteilles). Par exemple, mĂŞme si cela demeure rare par rapport Ă  un vin, il m’est arrivĂ© qu’une bouteille d’un lot de l’annĂ©e 2008 soit bouchonnĂ©e, ce qui a d’ailleurs Ă©tĂ© attestĂ© par un expert. Ce cas s'est avĂ©rĂ© isolĂ© semble t’il (je n’ai pas eu d’échos en tout cas en ce sens, je veux dire d’autres mauvaises expĂ©riences, mais je ne suis pas caviste) et d'autres dĂ©gustations publiques ont heureusement confirmĂ© que le 10 ans d’âge est une belle version d'un grand single-malt d'Islay. Cependant, dernièrement, une bouteille acquise en Ă©change de la prĂ©cĂ©dente (bouchonnĂ©e) et datant d’environ 2011 s’est avĂ©rĂ©e dĂ©fectueuse (lĂ  encore fait attestĂ© par le mĂŞme expert, Nicolas Julhès), sans pour autant ĂŞtre bouchonnĂ©e. Cela peut arriver pour d’autres marques bien entendu, mais le malheur a voulu que cela m’arrive deux fois Ă  moi. Pas de chance et une apprĂ©hension pour moi lors de ma prochaine acquisition d’une bouteille de cette marque (je prĂ©cise que je n’ai pas eu de problèmes avec une autre rĂ©fĂ©rence de la marque, soit l’ Â« ALMOST THERE Â»), et surtout du « TEN Â» que je n’envisage plus d’acheter Ă  l’avenir, en tout cas pour un bon moment. Mais si vous avez cette bouteille dans votre bar et que vous en ĂŞtes content, tant mieux !

 
____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Résumé

(commentaires et note modifiés en août 2014/ comments & score updated in August 2014):

Note sous réserve, malgré de nombreuses dégustations : De 70 à 93/100 (suivants les lots)

Pour les meilleurs lots : Une belle bouteille pour les amateurs de whisky tourbĂ© et de grand caractère, unique Ă  ARDBEG. Un style très typĂ© (avec une pointe d’amertume, provenant plus de la gentiane et du pamplemousse, mais aussi de la chlorophylle, et de la fumĂ©e de bois, un peu de terre, voire de la rĂ©glisse et des fleurs) et emblĂ©matique de la distillerie.

Pour les lots dĂ©fectueux (une minoritĂ© on l’espère ?), attestĂ©s par le vendeur qui est aussi expert en whisky, cela peut ĂŞtre pĂ©nible, avec une amertume très nette, de la sĂ©cheresse et une fumĂ©e de bois âcre et semblant provenir de fĂ»ts de qualitĂ© mĂ©diocre, oblitĂ©rant tout charme et notes florales. Mais rien Ă  voir avec l'austĂ©ritĂ© d'Ardbeg plus anciens. (Voir plus bas et la note ci-dessus).
 

For the best batches : A good peated, earthy & characterful Islay whisky. Some hints of lemon & citrus fruit as well, slight floral notes & some gentian, more or less bitter according to different batches, and huge woodsmoke notes. « The Isle Â» and its elements. 90 to 93/100

For the worst batches (or some flawed ones tasted) : One bottle from 2008 was corked, but it may be a one off. But, on another batch from 2011, you can feel really lower quality casks (with more bitter citrus fruit, very dry huge gentian & woodsmoke notes, unwanted heavy earthy notes, obviously unbalanced releases, scored less than 70/100). Those 2 has been declared abnormal (one corked, the other flawed) by a whisky expert (selling these bottles) so it is not only my opinion. He says that it is very rare but I don’t know in what proportion the problem exists, and sorry, at the moment that doesn’t help me want another to get me another « TEN Â». I’d rather buy another ARDBEG expression. This reminds me (though I can’t assure it is the same case here) the problems that had LAGAVULIN at a time, around 2005 & 2006, on several batches, when they were running out of good casks, but fortunately it didn't last. I hope it will be the same with ARDBEG.

________________________________________________________________________________________________________________________________________

Description :

Commentaires et notes révisés en 2014):

Pour les meilleurs lots (entre 2001 et 2014) :

Couleur: Or pâle.

Nez: Très complexe, d’une finesse très grande : Agrumes, iode, sel, algues, fleurs (dont une note parfois entĂŞtante de gĂ©ranium), tourbe, fumĂ©e. Semble s’être assagi par rapport Ă  des versions plus anciennes.

Bouche: D’abord légère et subtile, fruitée (pamplemousse), marine, puis moyennement épicée (poivre, badiane), tourbée et fumée, avec des connotations terreuses, le retour de notes florales plus insistantes (géranium, lavande). La finale, grasse, ronde puis épicée, est de longueur moyenne, voire persistante (en tout cas elle le fût davantage à l’ouverture de la bouteille que par la suite). Elle est émaillée de séduisantes notes tous azimuts (agrumes, fleurs, iode, sel, sucre roux, voire presque une note de guimauve), même si elle fait preuve au bout de quelques ouvertures (de la bouteille), d’une petite baisse de régime.

Tenue à la dilution: Bien dosée, l’eau exalte les notes florales et fruitées, se rapprochant d'autres bons single-malts de l'île, notamment pour cette petite pointe d’anis évoluant vers une note de marshmallow.

Conclusion: Cet assemblage plus récent est impressionnant, et à l’ouverture de la bouteille, on avait envie de dire, oui, voilà ARDBEG à son apogée. Il lui manque juste un peu de puissance, de longueur en finale pour être idéal.

Dernière minute (26/08/2014): A propos des versions provenant de lots moins bons :

Attention cependant, comme je le disais plus haut, certains lots, en tout cas avec certitude un de l’annĂ©e 2011 (bouteille personnelle), semblent très mal Ă©voluer après l’ouverture de la bouteille et juste quelques dĂ©gustations (mĂŞme avec seulement environ 10 cl de moins!) et j’avais hĂ©las dĂ©jĂ  rencontrĂ© un problème avec une bouteille de 2008, bouchonnĂ©e (ce qui peut arriver chez bien d’autres distilleries). LĂ  c’est diffĂ©rent, avec apparemment soit un problème de conservation des bouteilles, soit un lot entier dĂ©fectueux avec un assemblage ratĂ© ou des fĂ»ts mĂ©diocres utilisĂ©s (pour le moment je ne peux ĂŞtre catĂ©gorique entre ces deux options), mais en tout cas un whisky difficile Ă  boire, dĂ©sĂ©quilibrĂ© et assez dĂ©sagrĂ©able : L'amertume prend le pas (provenant semble t’il plus des notes de gentiane que de ces de pamplemousse, et plus probablement du fĂ»t), une certaine sĂ©cheresse aussi, les notes florales ont disparu et la fumĂ©e de bois, avec une âcretĂ© consĂ©quente, s'installe en force dĂ©sĂ©quilibrant le whisky (comme dans certains lots de LAGAVULIN il y a quelques annĂ©es, ou la pĂ©nurie de bons fĂ»ts de 16 ans d'âge avait entraĂ®nĂ© momentanĂ©ment l'utilisation de fĂ»ts fatiguĂ©s et mĂ©diocres). Tout charme en disparait, la note de chlorophylle se fait plus insistante et la note arrive au mieux Ă  70/100 (en n'oubliant pas que ma moyenne est de 75, voire 80/100).

 

Derniers Articles

Free visitor tracking, live stats, counter, conversions for Joomla, Wordpress, Drupal, Magento and Prestashop