« FLAMING HEART » (4th Edition, 2012), emb. COMPASS BOX, 48,9 %

Imprimer
97/100 -Note confirmée (confirmed rating)
Flaming Heart_4rd_R._2012_MINI
Description du produit

"FLAMING HEART" (4th Edition, 2012), emb. COMPASS BOX, 48,9 %

 

Catégorie: BLENDED-MALT


 

flaming heart_4rd_r._2012

 

 

Pays & Province: Royaume-Uni, Ecosse

Région(s): Highlands, Islay, Speyside

Version: De négoce (Compass Box)

Gamme: Edition limitée (Limited Edition)

Age: Non précisé (13 ans environ)

Date de distillation: Non précisée

Date de mise en bouteille: Août 2012

Millésime (Vintage): Non

Maturation: Précisions, voir  dans "A Noter" un peu plus bas.

Affinage : Non

Remplissage: Non précisé

Nombre de Fûts : Non précisé

Nombre de bouteilles: 9147

A.B.V. (% d'alcool): 46 %

Filtration (type de): Non filtré à froid

Coloration (caramel ajouté): Jamais

Contenant (remarque): Tube en carton

Contenant (volume): 70 cl

Fourchette de Prix: Environ 100 € à sa sortie

A Noter :

Cette création est constituée de whiskies indiqués comme provenant des régions du SPEYSIDE, des HIGHLANDS et d’ISLAY. L’assemblage comporte cette fois, entre autres, un single-malt de la distillerie CLYNELISH, un single-malt de la distillerie CAOL ILA et d’un single-malt de la distillerie LAPHROAIG. L’ensemble a une moyenne de 13 ans d’âge.Officieusement il s’agit du Batch N°4. Elle combine différentes sortes de fûts : Des fûts de chêne américain ayant subi plusieurs remplissages (Refill American Oak), des fûts neufs ce chêne français-fortement toastés (New French oak -heavily toasted)-et des fûts ayant contenu du Xérès (Sherry Casks). L’assemblage a donné 9147 bottles. Comme d’habitude, il est non filtré à froid et non coloré artificiellement.

Attention, suivant les éditions, ce ne sont pas forcément les mêmes single-malts qui entrent dans la composition du « FLAMING HEART ». Côté notes chiffrées, la première édition 2006 a obtenu 94,5/100, le seconde édition a obtenu 96-97/100, la troisième 92/100.

 

Résumé:

Note confirmée (confirmed rating) : 97/100

Une édition époustouflante, très sophistiquée, la meilleure sans aucun doute de ce blended-malt tourbé, mais aussi crémeux, floral, fruité, épicé. John Glaser s’est vraiment surpassé ici.

 

A mind-blowing edition (the best one of them all) of the peated « Flaming Heart ». Smoky, classy, creamy, but fruity & flowery as well, with a hint of aniseed & almond cream & a bag of spices. Yes, John Glaser did a tremendous job here !

______________________________________________________________________________________________________________________________________________

Description:

(Merci à John pour ce sample, après le Whisky Live Paris 2012 ou il était présenté-confirmation sur d'autres dégustations depuis).

Couleur: Vieil or.

Nez: Très fondu, d’une grande finesse, riche et envoûtant : De la tourbe, modérée mais profonde, de la fumée, modérée et très fine, des notes marines, discrètes mais élégantes, de l’anis, quelques fruits exotiques en arrière-plan. Un nez comme on en rêve pour tout Islay…sublime ! Il y a certainement des fûts plus anciens que 13 ans dans l’assemblage.

Bouche: Lorsqu’on ouvre la bouteille (ou le sample officiel, ici), la concentration, la finesse, la justesse et la précision des saveurs sont à leur maximum. Mais ce qui impressionne le plus ici c’est l’équilibre et le caractère élégant de l’assemblage. Tout est juste, chaque whisky y joue sa partition à l’unisson. Floral comme un LAPHROAIG, fruité de même, délicatement anisé comme un CAOL ILA (avec une pointe de guimauve et de crème d’amandes), puis charpenté comme un CLYNELISH, il est aussi discrètement boisé et marin, modérément médicinal et joliment tourbé comme le plus beau des ARDBEG, et très sensuel, j’arrête là. Lors de dégustations postérieures, son caractère épicé se révèle (CLYNELISH was there !), et sans pour autant réellement affaiblir son équilibre, le temps fait fondre encore toutes ces notes entre elles un peu plus. Il sera intéressant de surveiller l’évolution de ce bijou à chaque décilitre…Devient un peu plus vif à la deuxième dégustation, mais attention, beaucoup, beaucoup de charme est mis en oeuvre ici, difficile d’y résister !

Tenue à la dilution: L’eau rend ce LAPH…euh, FLAMING HEART plus crémeux, légèrement plus phénolé, et plus végétal, un peu moins séduisant, mais toujours au dessus du lot. En réalité, ce whisky est parfait tel quel, sans dilution supplémentaire (il a certainement été déjà légèrement réduit), et personnellement, je ne recommanderais pas de le déguster avec davantage que quelques gouttes d’eau.

Conclusion: Une nouvelle édition tout simplement époustouflante, probablement la meilleure à ce jour, la plus accomplie, la plus sereine et la plus sophistiquée. On frise vraiment la perfection ici. John Glaser s’est surpassé pour nous offrir ce qui restera sans doute comme le plus beau blended-malt de l’année, au coude à coude avec, dans un autre genre, mais tout aussi sublime, le NIKKA « Taketsuru » 21 ans édition 2012. A déguster avant, après le repas & avant, après, ou « à la place », de l’amour !


Derniers Articles

Free visitor tracking, live stats, counter, conversions for Joomla, Wordpress, Drupal, Magento and Prestashop