LAGAVULIN Officiel 25 ans (Bottled in 2002), Ed. Limitée, « Distillery Bottling », Natural Cask Strength, 57, 20 %

Imprimer
Résumé:

Note confirmée: 98/100 & Hors catégorie (Beyond any Category)

Une version très réussie, très fine, assez complexe et avec beaucoup de profondeur. Très équilibrée, elle conjugue à merveille les notes marines, délicatement fumées et tourbées avec les notes fruitées, florales et discrètement anisées. Son palais est d’une élégance rare, vraiment impressionnant, car malgré l’âge avancé, ni la fumée, ni le boisé dominent. Cet assemblage vraiment de premier ordre, constitue pour ma part, pour le moment (à défaut d’avoir pu déguster le 21 ans sorti en 2012 ou le 37 ans sorti l’an dernier), le plus beau LAGAVULIN dégusté à ce jour.

A sublime LAGAVULIN expression, with a lot of refinement & a lot of depth. It has an incredible balance between coastal, peaty, smoky & fruity notes, with no overpowering woody or smoky notes. Very delicate, it displays also some discrete aniseed notes. With a lot of class & charm, it is, among those I have tasted (don’t know the 21 or 37 y.o. yet), my favorite LAGAVULIN so far, and, no need to repeat it, a masterpiece !
Lagavulin 25 yo_OB_1977_57.2_Hugh_Coll_MINI
Description du produit

LAGAVULIN Officiel 25 ans (mis en bouteille en 2002), Edition Limitée

(« Distillery Bottling »), Natural Cask Strength, 57,20 %

 

Catégorie: SINGLE-MALT

 

 

lagavulin 25 yo_ob_1977_57.2_hugh_coll_

 

 

 

Pays & Province:           Royaume Uni, Ecosse

Région :                       Islay

Version :                      Officielle

Gamme :                      Limitée, en vente qu’à la distillerie (« Distillery Bottling »)

Age:                             25 ans

Date de distillation :       1977

Date de mise en bouteille : 2002

Millésime (Vintage) :      Non

Maturation (en fûts de): Non précisé (forcément une part de fûts de Sherry)

Affinage :                     Non

Remplissage :               Non précisé

Nombre de Fûts :          Non précisé

Numéro(s) de Fût(s) :    (assemblage)

Nombre de bouteilles :   9000

A.B.V. (% d’alcool) :      57,20 %

Filtration (type de) :      Filtré à froid

Coloration (caramel ajouté) : Pas de certitude (mais possible).

Contenant (remarque) : Etui carton renforcé

Contenant (volume) :     70 cl

Indication de Prix:         Environ 240 £ à sa sortie (300 €), bien davantage par la suite (voir ci-dessous).

 

A Noter : 

 

Il s’agit d’une version autrefois uniquement disponible à la distillerie, voire sur des sites internets de vente aux enchères (par exemple). Elle est encore

 

en vente de nos jours, sur certains sites, mais à plus de 1000 € (en ce moment près de 1300 €).

___________________________________________________________________________________________________________________________________

Résumé:

Note confirmée: 98/100 & Hors catégorie (Beyond any Category)

Une version très réussie, très fine, assez complexe et avec beaucoup de profondeur. Très équilibrée, elle conjugue à merveille les notes marines, délicatement fumées et tourbées avec les notes fruitées, florales et discrètement anisées. Son palais est d’une élégance rare, vraiment impressionnant, car malgré l’âge avancé, ni la fumée, ni le boisé dominent. Cet assemblage vraiment de premier ordre, constitue pour ma part, pour le moment (à défaut d’avoir pu déguster le 21 ans sorti en 2012 ou le 37 ans sorti l’an dernier), le plus beau LAGAVULIN dégusté à ce jour.

A sublime LAGAVULIN expression, with a lot of refinement & a lot of depth. It has an incredible balance between coastal, peaty, smoky & fruity notes, with no overpowering woody or smoky notes. Very delicate, it displays also some discrete aniseed notes. With a lot of class & charm, it is, among those I have tasted (don’t know the 21 or 37 y.o. yet), my favorite LAGAVULIN so far, and, no need to repeat it, a masterpiece !

____________________________________________________________________________________________________________________________________

Description:

(commentaire légèrement remanié en 2014)

Couleur: Or à reflets dorés.

Nez: Très fin, très beau, d’une élégance inouïe. Notes florales, marines, cuir, réglisse. La tourbe et la fumée sont tellement bien intégrées qu’on les traverse plutôt qu’elles nous renversent. Ici, la subtilité et la maîtrise sont les maîtres-mots. Même pas alcooleux. C’est magnifique et d’une finesse extrême.

Bouche: Sublime, elle reprend fidèlement les notes du nez, avec tout juste quelques épices en plus, sans agressivité aucune (c’est à peine si l’eau est nécessaire, elle l’est certes, tout de même…). Interminable, sur des notes fruitées (agrumes), marines (sel, algues, embruns) et florales, de fruits secs et confits, réglissées, voire par moments d’anis très discrètes, la bouche est d’une élégance rare, d’un équilibre et d’un fondu qui laisse rêveur comparé à certaines versions déséquilibrées du 16 ans d’âge des années précédentes. Ni la fumée, ni le bois ne dominent.

Tenue à la dilution: Si elle abaisse le dégré d’alcool, paradoxalement, l’eau ravive les épices (plus précisément même une note pimentée), mais aussi les notes fruitées. Utile, la dilution doit donc ici rester modérée.

Conclusion: L’on passerait des heures rien qu’à humer ce nectar hors du temps…Cet assemblage, vraiment de premier ordre, superbement équilibré et d’une belle profondeur, constitue, pour ma part, pour le moment (à défaut d’avoir pu déguster le 21 ans sorti en 2012 ou le 37 ans sorti l’an dernier, à plus de 2500 € !), le plus beau LAGAVULIN dégusté à ce jour. Merci à mon ami Hugh, d’une part, et à Nicolas Julhès de l’autre pour ces superbes dégustations (en partie faites en 2009).

Derniers Articles

Free visitor tracking, live stats, counter, conversions for Joomla, Wordpress, Drupal, Magento and Prestashop