Cocktail Spirits 2019

 

"COCKTAIL SPIRITS" 2019, retour sur le salon... :

 

Sujet publié le : 22/08/2019-Mise à Jour du : 22/08/2019

First published : 22/08/2019-Update : 22/08/2019

 

 

Toutes photos © Grégoire Sarafian/Droits réservés sauf celles réalisées en studio sur fond blanc (merci à The Whisky Exchange)

All pics: © Grégoire Sarafian/Copyrighted, except those taken on white background in studio (thanks to The Whisky Exchange)

 

 

Je vous propose un reportage sur le salon COCKTAIL SPIRITS 2019 ayant eu lieu les 26 & 27 mai 2019 au Palais de Tokyo à Paris, reportage allégé pour cause de bronchite naissante survenue au cours de ma visite (d’ou une visite d’un jour au lieu de deux) et reporté suite à divers soucis. Comme d’habitude, je vous parlerais de whiskies mais aussi d’autres spiritueux, en illustrant mes impressions de photos et le cas échéant de notes de dégustations (la plupart étant brèves). Merci de votre compréhension et merci aux exposants pour leur accueil & le cas échéant, pour leurs échantillons. Pour précision, encore une fois, les rares échantillons obtenus (2 seulement cette fois) n’ont, comme d’habitude, croyez-le ou non, en rien affecté mon jugement à leur sujet.

 

 

c_n_s_2019_20190526_sel_red 2

 

 

ENGLISH SUMMARY:

This report is about 2019 edition of “COCKTAIL SPIRITS” show taking place this year on May, 26 & 27 in Paris (Palais de Tokyo). As I had a beginning of bronchitis, I had to stop the visit earlier than I thought & suppress my second day, so, sorry if this is a shorter report than previous years & sorry if it has been also delayed, due to several problems. As usual though, I will speak here about whiskies as well as other spirits, with my impressions & short tasting notes, and in rare cases, longer ones. Thanks for your understanding & thanks to the exhibitors for their welcome & sometimes for their samples as well (2 only this time), which, as usual, didn’t bias any of my comments, believe it or not.

 

 

SALON « COCKTAIL SPIRITS 2019 »:

 

 

LE BAR DES INNOVATIONS:

 

 

c_n_s_2019_20190526_sel_red 3

 

 

*LA DISTILLERIE GENERALE (L.D.G.) :

A Noter: Il s’agit d’une marque de mises en bouteille qui se veulent expérimentales appartenant au groupe Pernod-Ricard (le whisky est issu d’une sélection du maître-assembleur du groupe Chivas Brothers Sandy Hyslop, qui est également dans le giron de P.-R.), afin de mettre en valeur des fûts uniques (pour ce qui est du whisky, du cognac ou de l’armagnac) ou des distillats uniques non vieillis (vodka, gin), dans des carafes de 35 cl, décorées d’un côté par une artiste brodeuse, et de l’autre portant sobrement toutes les indications utiles. Les alcools de la Distillerie Générale, faible volume oblige, ne sont seulement distribués que chez quelques cavistes spécialisés notamment en spiritueux, comme par exemple les caves Nicolas Julhès, en France. Merci de son excellent accueil à Quentin Templier, « project manager » pour LDG, pour le sample de whisky chroniqué ci-dessous:

 

 

c_n_s_2019_20190526_sel_red 6

 

 

ENGLISH Note: This isn’t an independent bottler but rather an experimental side-project conducted by the Pernod-Ricard group (inside which there is the Chivas Brothers group, working on the blended whisky creation, and the whisky below is a selection from master-blender Sandy Hyslop). Their goal is to showcase the uniqueness of single-casks bottlings (wether they are Whisky, Cognac, or Armagnac), but also unaged spirits (vodka, gin) in square 35 cl decanters, bearing on one side a unique artisan embroidery and on the other useful informations about the bottling. Due to low amounts of decanters available, one can find these ones only in a few spirits oriented retailers such as for instance the Nicolas Julhès shops in France. Thanks to Quentin Templier (L.D.G.’s project manager) for his excellent welcome on the stand & for the whisky sample reviewed below.

 

 

 c_n_s_2019_20190526_sel_red 5

 

 

 

-ARMAGNAC “2004” (12 ans) de chez Marquis de Montesquiou, Single-Cask N° 95 (Folle Blanche), 968 bouteilles, ncf/nc (non filtré à froid & non coloré), 35 cl, 53 % (BAS-ARMAGNAC): Autour de 59 €.

Très fin, avec une belle palette fruitée et délicatement boisée. Au-dessus de la moyenne, il est très plaisant.

E.V.: A subtle Armagnac (from the grape variety called « Folle Blanche »), with beautiful fruity notes and delicately oaky notes. An above average bottling that is truly pleasant.

 

 c_n_s_2019_20190526_sel_red 7b

 

 

-COGNAC “2008” (9 ans) de chez Martell, Single-Cask N° 33315 (« Fins Bois »), 1032 bouteilles, ncf/nc, 35 cl, 50 % (COGNAC):

A Noter: Utilisation de chêne à grains fins, lies enlevées avant la distillation (typique de la distillerie Martell, me dit-on). Autour de 42 €.

Une sensualité exubérante sur les fruits noirs et les fleurs capiteuses typiques de chez Martell. Belle texture en bouche, bien soutenue par avec un titrage parfait, à 50 %, ce qui est rare pour cette marque. Une petite bombe de Cognac (floral & fruité exubérant) fortement recommandée !

E.V.: A Cognac from the famous MARTELL House (here with very thin grained oak & with the dregs taken out before the distillation, as they use to do in this distillery), from the « Fins Bois” area. It is also a single-cask, which, along with the unusually high abv (50 % is rare for this brand), helps drastically to enhance the luxuriant usual heady flowers & dark fruits notes that are MARTELL’s trademark. I have to say it is a real bomb of a Cognac that I highly recommend.

 

 

c_n_s_2019_20190526_sel_red 6b

 

 

-WHISKY de la distillerie STRATHISLA* “2004” de 13 ans (mis en bouteille en 2018), Single-Cask N° 47932 (First fill Sherry Butt), 1296 bouteilles, ncf/nc, 35 cl, 56,9 % (SINGLE MALT SCOTCH WHISKY): Autour de 50 €.

Couleur : Superbe robe entre ambre & acajou. Nez : Très fin, typé STRATHISLA & marqué par toute la puissance d’un Sherry de premier remplissage, avec un côté très oxydatif, et semble t’il assez astringent & de belles notes de dattes, abricots, pruneaux, raisins secs, mais aussi du chocolat noir & du pudding. Splendide développement à l’aération. Bouche: Puissante, marquée par un Sherry sans concessions (un peu vif, oxydatif, assez astringent), mais de grande qualité, très élégant, et pas avare de fruits secs, de fruits noirs, de chocolat noir (tirant vers le brownie), de caramel (de carambar, même), très vite suivi d’une bouffée d’épices (piment d’Espelette, gingembre), réchauffant et amplissant tout le palais, avant de s’évanouir progressivement avec un léger retour fruité et boisé. Tenue à la dilution: Elle est franchement intéressante, si pratiquée sans excès (quelques gouttes suffisent), pour apaiser un peu le feu des épices et l’astringence, et rapprocher un peu ce whisky d’un Armagnac et de distilleries de whiskies typées Sherry un rien à l’ancienne (BEN NEVIS, BENRINNES, GLENFARCLAS, et “feu” The MACALLAN). Conclusion: Une très belle sélection qui promet de belles suites pour cette intéressante nouvelle gamme, avec un prix tout à fait honorable. Prix conseillé: Autour de 50 €. Note confirmée : 92,5/100

E.V.: Color: A nice amber to mahogany color. Nose: Quite refined, typical from the STRATHISLA distillery, with all the power of first fill Sherry casks, with some strong oxidation signs, and it seems some astringency as well. The nose displays beautiful notes of dates, prunes, sultanas, but also dark chocolate & Christmas pudding. It develops in a splendid way once you let it breathe for say a quarter. Palate: Powerful, marked by a without compromise Sherry (vivid, astringent, with some oxidation as well), it is however very elegant, full of dried fruits (sultanas for instance), of dark fruits, of dark chocolate (close to Brownie pastry), of caramel (even “carambar” sweet), quickly followed by a palate warming rush of spices (French “Espelette” chilli pepper, ginger), before a progressive fade of these notes with some fruity & oaky notes return. With water: It is interesting to see that few drops of water (please don’t add more) can soften the spices & the astringency, and make it is a bit taste like an old Armagnac, or an old school Sherried malts such as BEN NEVIS, BENRINNES, GLENFARCLAS or “RIP” The MACALLAN). Conclusion: A beautiful selection that gives a good signal for upcoming releases from this new range/brand. An interesting value as well. Confirmed rating: 92,5/100

 

 

 c_n_s_2019_20190526_sel_red 7

 

 

*FREIMEISTERKOLLEKTIV (Dialogue avec Manfred RITTER-que je remercie de son accueil chaleureux ainsi que l’autre personne rencontrée-le fondateur de cette sorte de coopérative, basée à Berlin):

FreimeisterKollektiv est un groupe de distillateurs artisanaux & de barmen en vue réunis par une même volonté de transparence et de recherche de qualité, m'explique le fondateur Manfred Ritter, avec une production en petites quantités (les contenants sont des bouteilles de 50 cl et les étiquettes très simples, basiques), aucun ajout d'additifs, des ingrédients naturels seulement donc, aucun OGM impliqué, ainsi que des prix raisonnables. Pour sourcer ses mises en bouteille, Ritter recherche dans le monde entier des producteurs artisanaux de types de spiritueux différents et qui excellent dans leur domaine, que ce soit de la vodka, du gin, du mezcal, du seigle, de la liqueur de plantes aromatiques, du vermouth, ou encore de la liqueur de rhurbarbe (par exemple). Les productions viennent d'Allemagne, d'Autriche, du Mexique comme de l'Estonie, du Rwanda, etc...

J'ai dégusté 3 produits de chez FREIMESTERKOLLEKTIV, faute de temps, mais aussi pour ne pas influer sur la suite de ma visite, j'ai préféré éviter les goûts sucrés ou trop marqués, hormis le mezcal, que je n'avais jamais encore dégusté auparavant, et que j’étais trop curieux de découvrir.

 

 

c_n_s_2019_20190526_sel_red 9

 

E.V.: FREIMEISTERKOLLEKTIV (Dialog with Manfred RITTER, the founder of this kind of cooperative, based in Berlin-Thanks to him & his team for his warm & excellent welcome):

FreimeisterKollektiv is a group of craft merging distillers & bartenders united by the same will of transparency & quality, explains Manfred Ritter, the founder, who bottles spirits in small amounts (50 cl bottles with a simple label), no additives, only natural ingredients, no GMO involved, and reasonable price tags. In order to source his different spirits, Ritter searches the best craft spirits producers all over the world (coming from Germany, Austria, Mexico, Estonia, Rwanda, etc…), and produces as varied spirits as Vodka, Gin, Mezcal, Rye, botanicals & fruit Liqueurs (including some original rhubarb liqueur), Vermouth, etc…I tasted 3 of their products (out of 5 presented) during this show, because I didn’t had much time, but also in order not to influence my palate with too sugary or sweet or special flavors for the rest of the show, with the exception of Mezcal that I had never tasted before and was too curious of.

 

c_n_s_2019_20190526_sel_red 12

 

 

-GIN "Doppelwacholder", de tradition allemande (uniquement composé de genièvre), de chez Gerhard Liebl, Allemagne, 43 % : 16 € les 50 cl
Très pur et très fin, il ne recherche pas la complexité, mais une linéarité qui confine à la pureté dans la simplicité lorsque l'ingrédient de base, le genièvre, est sublimé.

A German tradition Gin, which means there’s nothing added to juniper here. Very pure & refined, this one doesn’t search for complexity, but rather for a linearity that rimes with the purity of the basic product (the juniper), which is enhanced this way.

 

-MEZCAL ("Mezcal Artesanal", 100 % eau-de-vie d’Agave, assemblage composé des variétés d'Agave suivantes:  45 % Cuishe, 25 % Mexicano, 16 % Lumbre, 10 % Espadin-produit par Karin Abad, Santiago Matatlan, Oaxaca, Mexique), 55 % : 48 € les 50 cl.

Il s'agissait de mon premier mezcal, et je l'ai trouvé très intéressant, très complexe et d'une grande finesse: Le palais débute sur une note terreuse, surprenante, puis elle s'efface peu à peu au profit d'une fine note anisée, puis enfin s'évanouit peu à peu avec subtilité pour exprimer une note anisée très intéressante, puis encore s'y adjoignent de très fines notes de plantes aromatiques, une touche minérale et enfin un trait de fumée qui rappelle un peu un ARDMORE (un single malt écossais "continental"), tandis que l'ombre médicinale et parfois terreuse des single malts du sud de l'île d'Islay plane sur l'ensemble de l'expérience gustative...Très original, c'est un spiritueux très fin & très complexe auquel l'on a affaire là.

The first Mezcal I have tasted, and found a very interesting spirit, very complex & with quite some refinement. Made of 100 % Agave spirit, it is composed of the different Agave varieties listed above & comes from Mexico. The palate shows amazing earthy notes, then fading to let some aniseed notes come through, quite interesting note here, then other notes join in, such as refined varied botanical ones, then a slight smoky note that reminds me a bit of an ARDMORE single malt (a “continental” Scottish single malt), some slightly mineral notes, while the shadow of South of Islay medicinal & sometimes earthy single malts seem to fly over the whole tasting experience…Very original, this one is a very refined & very complex spirit I have to say.

 

 

c_n_s_2019_20190526_sel_red 11

 

 

 

-RYE (Straight Rye Whisky, 75 % Seigle, 25 % orge maltée, de chez Rudiger Sasse, Allemagne), assemblage de fûts de 5 à 11 ans (American Oak casks), 48,2 % : 25 € les 50 cl

Une grande finesse pour ce Rye hors normes (en tout cas pour moi), faisant preuve d’un bel équilibre entre fruité, épicé et floral. Boisé très léger. Intéressant.

A 75 % rye, 25 % malted barley rye from Germany, blending casks from 5-11 y.o. (American oak casks). A great refinement for this unusual rye (at least for me), showing a great balance between fruity, floral & spicy notes. Light oaky notes. Interesting.

 

 

 

 

 

*MEZCAL, maison Distileria QUIEREMO MUCHO (Oaxaca, Mexique) : Merci à Luis Alonso Ibarra et son équipe pour son accueil chaleureux et son échantillon*.

La maison Quieremo Mucho (littéralement "Aimez-moi beaucoup") produit du Mezcal artisanal de 5 variétés différentes de culture biologique, avec 10 références de bouteilles dont certaines font appel à l'assemblage, d’autres non. La récolte de l'agave (souvent "âgée" de plus de 7 ans d'âge, parfois jusqu'à 30 ans) est effectuée sans procédé mécanique, mais à la main, ce qui demande 25 jours. L'agave est ensuite cuite dans de grandes fosses et grâce à la combustion de divers types de bois, parfois jusqu'à une semaine, puis refroidie, puis fermentée à l'aide de levures naturelles, puis le jus  fermenté qui en résulte est distillé deux fois (voire trois) et parvient à un titrage autour de 70 °, mais dépasse rarement 55 % pour sa mise en bouteille.

La production du spiritueux est réalisée dans une hacienda nommée Hacienda Guegorene qui date du XVIII ème siècle, une demeure toujours aux mains de la même famille, produisant du mezcal grâce au savoir-faire des maîtres producteurs & assembleurs Wilibaldo Rodriguez & Adolfo Mijangos, mais aussi, pour la décoration à la main des bouteilles, des artisans locaux qui perpétuent la tradition de la peinture "Alebrijes". L'Hacienda emploie ainsi une quarantaine de personnes dédiées à la production de ces mezcals traditionnels.

 

 

c_n_s_2019_20190526_sel_red 13

 

 

*MEZCAL, QUIEREMO MUCHO Farm (Oaxaca, Mexico): Thanks to Luis Alonso Ibarra & his team for his warm welcome on the stand & also for a miniature of his Mezcal*.

The Quieremo Mucho distillery (which one can translate as “Love me a lot”) produces craft Mezcal of 5 different varieties of organic crops, with 10 different bottlings proposals, some of them being blended, others not. The Agave’s harvest is made in 25 days, because the producer has chosen not to use any mechanical process, but only manual work.The Agave is harvested only once aged around 7 years to sometimes up to 30,then cooked in large pits with the help of diverse wood types, sometimes during a week, then is cooled, then fermented using natural yeasts, then the fermented juice is distilled twice (sometimes 3 times), and can climb up to 70°, but barely goes over 55° when bottled. The spirit’s production is made in an old 18th century property named Hacienda Guegorene, which is still a family owned place, producing Mezcal for ages thanks to the expertise of Wilibaldo Rodriguez & Adolfo Mijangos, but also, for the hand-made bottlings decoration (labels), local craftsmen & women who carry on a long tradition of what is locally called “Alebrijes” style. This Hacienda (farm) employs no less than 40 people devoted to these traditional Mezcals.

 

MEZCALS DEGUSTES sur ce stand (100 % Agave = "Maguey"):

(MEZCALS tasted in this stand)

-TOBALA (une seule variété d'agave)

-COYSTE-ESPADIN (assemblage)

-CUISHE-TEPEXTATE (assemblage)

-CUISHE-TOBALA (assemblage)

Sur ces 4 versions dégustées, étant un néophyte complet en matière de Mezcal, difficile d’écrire précisément sur le sujet pour le moment. Disons que j’ai retrouvé dans ces 4 propositions l’essentiel des sensations perçues dans mon premier Mezcal de chez FREIMEISTERKOLLEKTIV, mais avec quelques nuances, suivant la version, avec plus ou moins de caractère fumé et une sensation en bouche plus ou moins développée sur les notes végétales d’agave et les notes florales et minérales. Nul doute que je vais essayer d’explorer davantage ce spiritueux dans l’avenir...

About the four expressions I have tried there, being a total newbie in Mezcal tasting, it is hard for me to be very precise about them at the moment. Let’s say I have found in these 4 different bottlings most of the sensations I had while tasting my first Mezcal ever earlier on at FREIMEISTERKOLLEKTIV stand, with a few other nuances, according the every expression, with more of less earthy & smoky character, more or less green agave notes, floral & mineral notes. I will for sure explore this spirit in the future…

-ESPADIN, Hiver 2018, lot 001, "made in Oaxaca by maestro mezcalerio: José Garcia", une seule variété (Espadin), 46,13 % (mignonnette 5 cl):

Couleur: Transparente (il n'y a habituellement pas de vieillissement dans ce type de spiritueux, mais il y en a parfois pour la Tequila, issu de la même plante). Nez: Minéral, huileux (comme une huile d'olive très grasse mais aussi très pure à la fois), nettement fumée, avec même une conotation de poisson fumé). Floral et fruité (acidité du pamplemousse, vivacité du citron vert). Quelques plantes aromatiques au second plan, très fondues. En bouche: Beaucoup de finesse, une forte minéralité, une note fumée profonde, marquée, à la fois terreuse et florale et très caractéristique du Mezcal apparemment, et comme une jolie note anisée, discrète mais étonnante. Important fondu des notes florales & fruitées, difficiles à identifier. Grande longueur en bouche... Tenue à la dilution: La minéralité se fait plus insistante, avec comme une note pierreuse, associée à une note très oxydative évoquant une variéte de citron exotique que je ne puis reconnaître ici. Puis une note presque rance survient, moins agréable, puis l'on revient sur un fondu de notes florales et minérales dénotant une grande pureté et après la rétro-olfaction, comme un retour salé, étonnant. Conclusion: un spiritueux remarquable, d'une grande singularité et d'une complexité intéressante. Les amateurs de whiskies au profil bien fumé et terreux pourraient y trouver leur compte.

 

 

c_n_s_2019_20190526_sel_red 14b

 

 

E.V.: Color: Transparent (no ageing involved usually in this type of spirit, but sometimes yes in Tequila spirit type, as it is also coming from Agave). Nose: Mineral, oily (like a quite fat olive oil, but staying very pure at the same time, but also very smoky, even with a fishy note coming from the smoke). Floral & fruity (the acidity of grapefruit, the liveliness of lime). Some botanicals are coming through, on the second ground, but they are very melted. Palate: A lot of refinment, a strong minerality, a deep smoky note, both earthy & floral that seem to be typical from a Mezcal spirit apparently, and a pretty aniseed note, discrete but amazing. Important melting of the floral & fruity notes, those notes being hard to identify. Great length on the palate...With water: The mineral side of it gets bigger now, with a stony side, associated with a quite oxydative note that I can't recognize here but evoking for me an exotical variety of lemon. A slight rancid note is then coming through, but fortunately there is a come back of very pure floral & fruity notes melted together, and, once swallowed, a slightly salty amazing return. Conclusion: A remarkable spirit that really stands out by its complexity & singularity. The heavily peated & earthy whiskies lovers might find this interesting.

 

 

AUTRES STANDS (OTHER STANDS):

 

*Stand du B.N.I.C. (Bureau National Interprofessionnel du Cognac). Merci encore à Alain Boileau, spécialiste du Cognac, rencontré l’an dernier déjà,pour son accueil chaleureux): Pour rappel, si un Cognac n’est pas produit dans l’une des régions officiellement reconnues comme en faisant partie, et par exemple à l’étranger, l’appellation Cognac est alors interdite & le spiritueux doit prendre le nom de « Brandy ».

*B.N.I.C. stand (French National Interprofessional Cognac office), held by Alain Boileau, a Cognac specialist met last year already(thanks again to him for his warm welcome). Reminder: If a Cognac isn’t made in one of the officially recognized areas allowed to produced it, but made for instance abroad, the “Cognac” name must be then forbidden to use & the spirit has to be called a “Brandy” instead.

 

-Cognac TESSERON “Lot 90” (1990), assemblage de fûts de Grande Champagne, Petite Champagne & Fins Bois, 70 cl, 40 %:

Très fin, plutôt réussi, ce grand Cognac floral et fruité (abricots, pêches, voire même fruits exotiques) qui possède un très joli fondu et un toucher en bouche soyeux. Recommandé !

A blend of 3 areas of Cognac (see in the French title) that I founded quite refined, well made, floral, fruity (apricots, peaches, even some exotic fruits) and with a silky sensation on the palate that stands out. Recommended !

 

 

c_n_s_2019_20190526_sel_red 16

 

 

-Cognac FERRAND “10 Genérations”, “1er Cru de Cognac”, Grande Champagne, 50 cl, 46 %:

Celui-ci est également très bien fait, démarrant sur un joli bouquet floral varié, avant de montrer une belle structure finement boisée, mais aussi généreusement fruitée au second plan. Superbe !

A Cognac here coming from one official area of Cognac only, very well made as well, starting first on a complex floral bouquet, then evolving to show a finely oaky beautiful structure, but also generously fruity on a second ground. Superb.

 

 

c_n_s_2019_20190526_sel_red 17

 

 

*Propriété de MOSSBURN Distillers & Blenders (un nouveau négociant écossais), Maroussia Distribution :

 

-HATOZAKI (The Kaikyo distillery, Akashi, Japon**), n.a.s., « Pure Malt », Blended Whisky, 2019, 46 %:

A Noter (rappelant ainsi que mon site est sans langue de bois): Une dénomination étrange et équivoque pour ce whisky. C’est soit « Pure Malt », équivalent à Blended Malt mais banni depuis le 22/11/2011 par la SWA, soit « Blended whisky », mais pas les deux, or les deux sont inscrits sur l’étiquette ! La plaquette publicitaire insiste elle sur le côté « 100 % Malt ».**Renseignement pris, la distillerie n’est active (distillation) que depuis 2017, et précise sur sa documentation seulement qu’il s’agit d’assemblage de whiskies japonais ET importés (tant les grains que les malts). L’on comprend donc que rien dans ce blend ne provient de cette nouvelle distillerie, hormis la mise en bouteille sans doute.

Un assemblage de fûts ayant contenu du Sherry Oloroso, du Bourbon, et des fûts neufs de chêne rouge Mizunara. Plutôt fin, il s’avère cependant un peu aqueux et très lisse. Correct, sans être réellement passionnant.

Information: Please note (a reminder that I don't use double speak): Owned by a new Scottish retailer called MOSSBURN Distillers & Blenders, the Japanese Kaikyo distillery (located in Akashi) proposes 2 new whiskies, but I have to warn my readers here as there isn’t double speak in Greg’s Whisky Guide : This whisky bears a weird & ambiguous statement on its front label. Is it a “Pure Malt”-which equals to a Blended Malt now since the terms “Pure Malt” are forbidden by the S.W.A. since November, 22 of year 2011-or a “Blended Whisky”, because it can’t be both, but, wait, well, both are stated on the label ! The advertisement brochure, though, insists on the fact they say they use “100 % Malt”. **After some research, the producer states that the Kaikyo distillery is active only since 2017, and also that it is a blend of Japanese AND “imported” whiskies, wether they are grain or malt whisky. So we know now that nothing in this blend comes from this distillery, but might be just bottled within its warehouses.

Tasting note: This one is blending Oloroso x-Sherry casks, ex-Bourbon casks & ex-Red Oak Mizunara casks. Rather refined, it is however a bit too watery & too sharp. A decent one, but I can feel no passion in there.

 

 

c_n_s_2019_20190526_sel_red 18

 

 

 

-HATOZAKI (The Kaikyo distillery, Akashi, Japon), n.a.s., Blended Whisky, 2019, 40 %:

Celui-ci est présenté comme non filtré à froid et non coloré, avec uniquement des fûts de chêne américain, et âgé « jusqu’à 12 ans », avec un minimum de 40 % de malt (voir note ci-dessus**). Un blend léger et équilibré, miellé, vanille, fruits confits, presque plus intéressant que le précédent, curieusement (malgré un titrage plus faible). A suivre.

This one states to be uncolored & unchill fitered, using only ex-American Oak casks aged “up to 12 y.o.” (translate that part of the content is younger than 12), with a minimum of 40 % malt (see my note about the previous whisky above). A light & balanced blend, with notes of honey, vanilla, candied fruit, almost more interesting than the previous one which had a higher abv. Strange. To be followed.

 

*DIVERS :

 

 

c_n_s_2019_20190526_sel_red 19

 

 

-GLENMORANGIE officiel 14 ans « The QUINTA RUBAN » (nouvelle édition 14 ans au lieu de 12 ans d’âge, 2019), affinage Porto, 46 % (ECOSSE, Single Malt):

Une version un peu plus âgée de l’affinage Porto de la gamme régulière, ce sans augmentation de prix, ce qu’il faut souligner. Dégusté sec, je ne vois pas ces 2 années supplémentaires de vieillissement comme un plus, le boisé étant assez marqué ici. En revanche, avec un peu d’eau, celui-ci devient plus équilibré, sans toutefois que le Porto apporte une réelle plus-value à l’ensemble. Je ne suis pas du tout impressionné, donc, mais ce whisky est à sans doute revoir dans un contexte individuel.

This one is the brand new version (2019) of « The QUINTA RUBAN », the Port finish expression of the GLENMORANGIE core range, with 2 extra years of maturation in Port casks (4 years instead of 2). Tasted neat, I don’t see these 2 extra years as a plus, because the oak is a bit taken over the distillate in my opinion. However, with a few drops of water, the balance comes back a little, but still without a real benefit from the Port finish. I am clearly not impressed by this, but I guess I shall assess it another time in an individual context.

 

 

c_n_s_2019_20190526_sel_red 20

 

 

-SEXTON Single Malt Irish Whiskey (100 % d’orge maltée irlandaise), n.a.s., 40 % (IRLANDE, Single Malt):

Un single malt vieilli en fûts de chêne ayant contenu du Sherry de type Oloroso qui arrive sur le marché avec un marketing important, qui « s’adresse aux esprits disruptifs  qui aiment casser les codes » (lol, traduire « base cocktail » pour séduire le néophyte branché (or « mixologic vehicle »), dans un flacon original mais opaque & noir, et dont le contenu proviendrait (officieusement) de la distillerie BUSHMILLS en Irlande du Nord. Gustativement, c’est plutôt bien fait, avec une subtile influence du Sherry, de la finesse, et à revoir dans un contexte individuel (certaines de mes notes manuscrites étant illisibles, navré !).

This Oloroso Sherry matured new single malt coming on the market right now arrives with a noticeable marketing strategy, stating it is made for “disruptive spirits that like to break the rules” (lol, translate :We propose here a hipster’s mixologic vehicle with a trendy bottle…), and with an original but black opaque dumpy-squary bottle. About its content: It is unofficially said that it could come from Northern Island’s Whiskey distillery, BUSHMILLS). Tastewise, it is rather well made, with a subtle Sherry influence, some refinement, but I shall assess it in a more individual context one more time, as, and sorry about it, I can’t read some of my own notes!

 

 

c_n_s_2019_20190526_sel_red 21

 

 

-SLANE « Triple-casked » Irish Blended Whiskey (Virgin oak, Refill American oak, Sherry oak), n.a.s., 40 % (IRLANDE, Blended Whiskey):

Un blended whisky à base d’orge maltée et non maltée (typiquement irlandais) vieilli en 3 types de fûts de chêne (voir ci-dessus) et qui arrive également sur le marché avec une bouteille opaque (la mode, décidément...). En bouche, beaucoup de caractère (caramel, épices, fruits confits, fruits secs, du chêne mais modéré). Une whisky à revoir avec plaisir dans un contexte individuel.

A typically Irish blended whiskey, with malted & unmalted barley, and matured in 3 different cask types (see above), also presented in an opaque black bottle (a current trend, truly). On the palate, a lot of character (caramel, spices, candied & dried fruit, oak, but staying moderate). A whisky to try another time, in an individual context, with pleasure, for a better understanding of it.

 

c_n_s_2019_20190526_sel_red 22

 

 

-WOODFORD RESERVE officiel « Kentucky Straight Malt Whiskey », Nouvelle Edition 2019 (batch 2), 45,2 % (Etats-Unis) : Une nouveauté pour l’Europe, avec un assemblage-recette (« mashbill ») de 51 % d’orge maltée, 2 % de seigle & 47 % de maïs. Une recette originale pour un résultat ma foi assez plaisant, avec de belles notes de noisette, voire de pâte à tartiner chocolat/noisette, d’épices douces, de caramel et de boisé modéré. A revisiter individuellement (je veux dire hors contexte de salon) avec plaisir pour plus de précision...Entre 45 & 50 € sur le marché français.

This one is a novelty here, with a mashbill of 51 % malted barley, 2 % of rye & 47 % of corn. An original recipe for a pleasant result I have to say, with beautiful notes of hazelnut (possibly also hazelnut paste with chocolate as well), sweet spices, caramel and moderate oak. I will be happy to try this one in another context, rather individual (out of a whisky show), for more details about its profile. Around 45/50 € on the French market.

 

 

c_n_s_2019_20190526_sel_red 23

 

 

-HIGHLAND PARK officiel 16 ans « TWISTED TATTOO », 2019, Rioja seasoned wine casks & 1st Fill Bourbon casks, 46,7 %:

Un très récent HIGHLAND PARK, surfant sur la mode des tatouages (franchement...lamentable, si vous me demandez mon avis), un peu vineux pour moi, mais plutôt bien fait, et plus agréable avec une légère dilution. A revoir éventuellement.

This is a brand new HIGHLAND PARK, surfing on the tattoo fashion (a bit too much for me, if you ask me), a bit too winey for me, but rather well constructed, and more pleasant with a few drops of water. To try maybe later on.

 

 

c_n_s_2019_20190526_sel_red 8

 

 

-MILK AND HONEY officiel « Young Spirit Aged Single Malt », n.a.s. (moins de 3 ans), bottled 20/09/18, Triple cask (Red Wine barrels, Bourbon casks, Islay Single Malt casks, 50 cl, 46 % (Tel Aviv, Israël):

Un embryon de whisky un peu confus, avec différentes maturations « contradictoires » et un certain manque de maturité, un peu aqueux également, que je n’ai pas trouvé encore prêt pour ma part. A suivre, un peu plus tard.

A bit confused aged new make (less than 3 .yo.), with some “contradictory” different maturations and lacking a bit of some maturity in my opinion, a bit watery as well. For me it isn’t ready yet. To be followed, later on.

 

 

c_n_s_2019_20190526_sel_red 24.

 

 

 

-STAUNING « KAOS » (STAUNING Distillery, Danemark), Distilled 20/11/2015, bottled in 2018, Danish Rye & Danish peated barley (malted at the distillery), matured in 1st Fill Bourbon & Virgin oak, 47,1 %:

Nota : Une jeune distillerie danoise qui a défrayé la chronique par ses expérimentations depuis quelques années et qui m’avait impressionné l’an dernier.

Un peu moins spectaculaire que la version précédente testée dans le même salon, celle-ci m’a parue moins aboutie et davantage marquée par sa jeunesse (notes typiques d’un nouveau distillat-eau de vie de prune, artichauts bouillis, etc.). Ceci dit encore une fois un tour de force à signaler, tout comme le fait que pour cette distillerie, l’on peut déjà parler de terroir sans rougir.

A whisky from a new Danish distillery that did some amazing experiments so far. This expression is less spectacular than last year’s « peated rye », a bit too young as well (with some typically new make notes of plum, boiled artichokes, etc.). That said, it is still a « tour de force » I have to say, and also it is amazing that in that case, one can already speak of « terroir » without blushing.

 

c_n_s_2019_20190526_sel_red 27

 

 

 

-STAUNING « RYE » (STAUNING Distillery, Danemark), Distilled 20/11/2015, bottled in 2018, 70 % de seigle malté, 30 % d’orge maltée (orge & seigle local), matured in toasted American oak barrels, 47,1 %:

Une version très marquée par le seigle (un peu trop pour moi), mais bien construite tout de même. Une distillerie à surveiller de toute évidence.

Rye is obviously the key word here, and this baby is full of it (a bit too much for me), but still decently constructed. A distillery to watch, obviously.

 

c_n_s_2019_20190526_sel_red 28

 

 

***

 

Pas de salon « COCKTAIL SPIRITS » sans cocktails ! L’art de la mixologie (ou, en moins pédant, de réaliser des cocktails), est en effet très présent ici sous forme de tables rondes, conférences, mais bien sûr aussi de dégustations de cocktails créés par des barmen professionnels sur de nombreux stands...Cette année fut très modeste pour moi, avec juste un délicieux « Mint Julep » sur le stand du Bourbon FOUR ROSES, ou j’étais allé déguster le Small Batch/Limited Eidtion/Barrel Strength hélas pas encore disponible.

No COCKTAIL SPIRITS » show without cocktails ! The art of mixology (or, less conceitedly said, the art of making cocktails), is well represented here in this show, with conferences, round-table meetings, but also with cocktail created by bartenders on numerous stands...Modestly, this year I only tasted one cocktail, a delicious « Mint Julep », in the FOUR ROSES stand, where alas the new Small Batch/Limited Edition/Barrel Strength wasn’t available yet.

 

 

c_n_s_2019_20190526_sel_red 25

 

 

 A l'année prochaine / To next year !

 

Derniers Articles

Free visitor tracking, live stats, counter, conversions for Joomla, Wordpress, Drupal, Magento and Prestashop